Togo : Faure Gnassingbé a procédé à des nominations dans l’armée

Au lendemain de vote de confiance accordé au gouvernement par la représentation nationale, c’était le tour de l’armée de connaitre…

Parredaction Catégorie Politique le 5 octobre 2020 Étiquettes : , , , , , , ,

Au lendemain de vote de confiance accordé au gouvernement par la représentation nationale, c’était le tour de l’armée de connaitre des mutations. Ainsi, par décret présidentiel, des nominations ont été effectuées au sein de l’armée togolaise.

Ce samedi 03 octobre 2020, au sein de la grande muette, d’importantes nominations ont retenti. Quatre nominations par décret présidentiel. Ces nominations au sein de l’armée ont bel et bien des fondements. Mais, le peu qu’on puisse dire, c’est qu’elles visent à plus d’efficacité.

Une réorganisation pour davantage d’efficacité

Depuis quelques années, la réorganisation de l’armée demeure une des préoccupations majeures du chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Ce processus a été marqué par la division du territoire national en deux régions militaires et de Gendarmerie. Cette refondation a connu un succès. Il s’agit pour le chef de l’Etat de protéger davantage l’intégrité du territoire contre toute attaque.

Au-delà de la défense de l’intégrité du territoire et du maintien de l’ordre, l’armée a également pour mission de veiller à la sécurité du chef de l’Etat. Depuis 2007, le ministère de la défense est rattaché à la présidence de la République. Mais, avec le nouveau gouvernement, le chef de l’Etat vient de confier ce poste à une femme.

Poste certes stratégique, mais très sensible. Ce qui prouve à suffisance que pour sa sécurité, le chef de l’Etat sait désormais les gens sur lesquels il peut compter. C’est d’ailleurs, ce qui a motivé cette série de nominations au sein de l’armée.

Les nouveaux hommes de confiance du chef de l’Etat dans l’armée

Parmi ces nouveaux hommes de confiance, on se limite à ceux visés par le décret de nomination. Il s’agit du Général de Brigade Komlan Adjitowou, du Colonel Kodjo Ekpe Apédo, du Colonel Tassounti Djato et du Colonel Kassawa Koléméga.

Ainsi, par décret présidentiel, le Général de Brigade Komlan Adjitowou est nommé Chef d’Etat-major particulier du président de la République Faure Gnassingbé. Le Colonel Kassawa Koléméga qui, jusque-là dirigeait l’Agence nationale de renseignement (ANR) est nommé chef d’Etat-major de l’Armée de terre.

Aussi, le Colonel Kodjo Ekpe Apédo devient, par nomination, chef d’Etat-major Adjoint. Le Colonel Tassounti Djato, commandant de la Base chasse de Niamtougou, est le nouveau chef d’Etat-major de l’Armée de l’air.
Il faut rappeler que les nominations abrogent toutes les dispositions antérieures contraires aux présents décrets pris par le président Faure Gnassingbé.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *