Togo : encore un nouveau livret à l’actif de l’OADEL

Après, le bulletin d’information sur la consommation locale, le livret des vitamines et minéraux, l’OADEL revient avec un nouvel ouvrage….


Après, le bulletin d’information sur la consommation locale, le livret des vitamines et minéraux, l’OADEL revient avec un nouvel ouvrage. Il s’agit d’un document guide sur les machines agro-alimentaires locales. Il a été porté à la connaissance du public ce jeudi 15 octobre 2020 à Lomé.

Pour l’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL), ce nouveau document vise à promouvoir davantage la consommation locale au Togo. Et cette fois ci, la démarche consiste à rapprocher les producteurs locaux des équipementiers présents sur le territoire national.

Une réponse adéquate aux besoins des producteurs locaux

Grace à sa nouvelle parution, l’OADEL entend solutionner les difficultés rencontrées par les producteurs locaux. Ainsi, elle a enfin mis à leur disposition un ouvrage concernant les différentes machines de transformation agroalimentaires fabriquées au Togo. Leurs sites de ventes ainsi que leurs prix sont également mentionnés dans le guide.

Ce document, offert gratuitement par l’OADEL, est issu d’une difficulté des unités à trouver des machines de transformation sur place. Aussi, une insatisfaction liée à la maintenance des équipements en cas de trouvaille a été constatée. C’est ce qu’a révélé une étude réalisée par l’OADEL.

Pour Atsou Keglo, coordonnateur des programmes à l’OADEL, après validation de cette étude, il était indispensable pour eux de réagir. Alors, il leur a fallu produire un guide qui répertorie toutes les machines fabriquées au Togo. Ceci, afin de permettre aux unités de transformation qui sont les cibles et qui en ont le plus besoin de savoir où trouver tel ou tel équipement. Il en est de même pour savoir à quel fabricant s’adresser sur place.

Une valorisation accrue des produits locaux

Par cet ouvrage, les unités de transformation des produits locaux pourront désormais produire plus. Car, elles seront mieux outillées et plus promptes à combler les attentes en termes de production voire de transformation.

Ce qui rentre directement dans l’intérêt des populations togolaises. Celles-ci tireraient ainsi davantage profit de produits locaux de qualité. Aussi, l’accès à ces produits en seraient plus facilité en raison de la production conséquente.

L’instauration de ce mécanisme ne peut que rassurer le consommateur sur la qualité du produit qui lui est offert. De plus, les mesures destinées à stimuler l’accès des populations aux produits locaux seront renforcées. Par conséquent, la consommation locale sera plus ancrée dans les habitudes des citoyens.

Alors, le nouveau guide est prioritairement offert aux unités de transformation et aux jeunes entrepreneurs qui travaillent dans le secteur agricole.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *