Togo/Economie : le gouvernement veut relancer Togo Invest

La firme d’investissement public Togo Invest, mis sur pied en 2014 va connaitre un renouveau. En effet, afin d’ajuster le…

Parredaction Catégorie Economie le 11 décembre 2020 Étiquettes : , , , , , , ,

La firme d’investissement public Togo Invest, mis sur pied en 2014 va connaitre un renouveau. En effet, afin d’ajuster le modèle à la feuille de route 2020-2025, le gouvernement souhaite revoir la stratégie de fonctionnement de cet organe. C’était l’une des décisions issues de la réunion hebdomadaire des ministre qui s’est tenue ce mercredi 9 décembre sous la conduite du chef de l’Etat Togolais.

Ayant constaté que la firme Togo Invest ne répond plus à la vision pour la quelle a été créée, il urge de repenser son organisation et fonctionnement. Bref, une nouvelle dynamique doit être insufflée à la société d’investissement.

Une nouvelle orientation pour Togo Invest

La société Togo Invest, n’a pas réussi à attirer des investisseurs de référence sur ses nombreux projets structurants. L’on cite le projet de corridor, la Plateforme logistique multi-services, le projet de Zone économique spéciale, le Port sec de Cinkassé, ou le chemin de fer de trafic lourd. Dans cette optique, le gouvernement, se doit de faire un réaménagement.

« Compte tenu de l’évolution du contexte d’intervention et les leçons tirées des premières années de mise en œuvre, le modèle opérationnel de Togo Invest doit être repensé et adapté afin de mieux servir les ambitions du Gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route Togo 2020 – 2025 ». C’est ce qui est ressorti du communiqué ayant sanctionné la réunion. Samuel Ekue Mivedor et son équipe ont eu du mal à imposer une certaine dynamique à la structure ce qui a valu cette décision.

Un cahier de charge en accord avec le PND

Le Togo s’est engagée depuis dans la mise en œuvre de la vision corridor de développement économique du Togo. Ainsi, le Plan National de Développement (PND) piloté par le chef de l’Etat requiert une forte ouverture à l’investissement et un organe fort pour le faciliter. Togo Invest a donc pour missions d’accélérer les investissements dans les projets structurants.

C’est dans cette logique qu’on voit des réalisations à travers le véhicule d’investissement KIFEMA Capital, au financement de la Centrale Kékéli Efficient Power. La cohorte d’investisseurs locaux s’était offert 25% de parts dans la centrale thermique de 65 MW. Ce projet était évalué à 60 milliards FCFA, avec l’appui d’Oragroup et de la BOAD.

En rappel en 2019, le gouvernement a transféré des parts dans les hydrocarbures à la holding au capital de 20 milliards FCFA dont 10 milliards libérés. C’est ainsi que les actifs de Togo Invest vont se doper, avec la reprise de 100% de Compel (Complexe pétrolier de Lomé SA), 40% de STSL (Société togolaise de stockage de Lomé SA) et 79,34% de T-oil (Togo Oil Company SA).

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *