Togo : DMK conjoncturelle inefficace, Fulbert Attisso annonce la pérenne

Créée pour soutenir la candidature de l’opposant Agbéyomé Kodjo à la présidentielle passée, la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) annonce sa…

Parredaction Catégorie Politique le 25 août 2020 Étiquettes : , , ,

Créée pour soutenir la candidature de l’opposant Agbéyomé Kodjo à la présidentielle passée, la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) annonce sa restructuration. La mutation est liée à la nouvelle orientation adoptée par ledit regroupement. Celui-ci compte s’établir durablement désormais.

L’action enclenchée intervient après la manifestation ratée du 1er août 2020. Celle-ci était destinée à revendiquer, pour une énième fois, la victoire d’Agbéyomé Messan Kodjo (AMK) à la présidentielle de février 2020. A cela s’ajoute également la non reconnaissance de l’existence de la DMK par le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi.

Une nouvelle orientation

En ces temps où l’opposition togolaise peine à s’illustrer sur la scène politique togolaise, la DMK s’organise autrement. Elle vient de tourner la page quant au fait qu’elle soit une organisation soutenant uniquement un candidat. Elle veut aujourd’hui faire de la lutte politique une lutte citoyenne. Une démarche exprimée et dictée par la volonté populaire.

« Nous avons décidé de passer d’une dynamique de conjoncture à une organisation pérenne. Nous avons décidé de travailler pour nous consolider », a déclaré Fulbert Attisso, Coordonnateur général de la DMK. La déclaration a été faite, dimanche 23 août 2020, sur la Radio Pyramide Fm.

La lutte politique doit davantage répondre à la demande des populations. Il faudrait dépasser les clivages et différences politiques de sorte que la lutte politique devienne une lutte citoyenne. Telle est la nouvelle vocation de la DMK, un mouvement citoyen. La nouvelle dénomination du groupement sera dévoilée dans les prochains jours.

Un meilleur engagement pour l’alternance

La DMK, en se restructurant, entend optimiser, du coup, son efficacité et renforcer ses moyens d’actions. A cet effet, elle exhorte tous les citoyens à s’engager, non pas forcément au nom d’un parti politique ou groupement. Mais, plutôt de privilégier la quête du changement, car nous sommes avant et après tout « tous Togolais », a indiqué Fulbert Attisso.

De cette mobilisation collective, la DMK, nouvelle version, espère trouver des solutions idoines pour l’atteinte de l’alternance au Togo. Car par la mise en commun de nouvelles idées et des investissements, elle devrait générer rapidement du changement.

Cette mutation de la Dynamique Kpodzro permettra-t-elle à l’opposition de faire son retour et avoir des actions idoines de son combat ? La question demeure.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *