Togo : deux nouveaux colonels dans les rangs des FAT, quels critères ?

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que l’évolution en grade au sein de l’armée togolaise ne concerne que les militaires…

Parredaction Catégorie Société le 20 juillet 2020

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que l’évolution en grade au sein de l’armée togolaise ne concerne que les militaires de carrière, c’est-à-dire ceux qui ont fait la formation militaire et exercent effectivement le métier.

C’est tout un parcours et tout le monde sait que les civils ne sont pas concernés à moins que le code militaire en dispose autrement. Ce qui étonne c’est le cas du Commissaire général de l’Office Togolais des Recette et le Commissaire général des impôts qui viennent d’être promus respectivement colonel et commissaire.

Des questions se posent.

Une promotion pour des services rendus à la nation ?

Le commun des togolais connait très bien les deux récipiendaires. Il s’agit des sieurs TCHODIE Kokou Philippe, Commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes (OTR), et son collègue Commissaire Général des Impôts, ADOYI Essowavana Ahmed.

Ils ne sont pas militaires et n’exercent pas une activité liée à ce domaine. Etre colonel ou commissaire ne se donnent pas. Dans ces conditions, on se pose la question sur le réel motif de ces promotions. Tout porte à croire que cette promotion n’a rien à avoir avec la carrière militaire. Certes, c’est à l’issue d’une formation que cette promotion a été décernée.

Selon le journal Eveil de la Nation, c’est « En reconnaissance du travail bien fait et des efforts déployés sur le terrain dans l’exercice de leurs fonctions dans le but de servir la nation togolaise, deux hauts gradés des Forces Armées togolaises (FAT) viennent de décrocher leur Certificat d’Aptitude Militaire. Il s’agit du Commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes (OTR), le Colonel TCHODIE Kokou Philippe et son collègue Commissaire des Impôts, le Colonel ADOYI Esso-Wavana Ahmed ». On comprend donc que cette promotion est juste une distinction honorifique.

La cérémonie a réuni les hauts gradés

Selon la même source, « la cérémonie de remise officielle de ces diplômes de formation militaire s’est déroulée ce jeudi 16 juillet dernier au CETAP (Centre d’Entrainement des Troupes Aéroportées) de Lomé, en présence des plus hauts gradés de l’armée togolaise à l’instar du Chef d’Etat-major général des Forces Armées Togolaises (FAT), le Général Félix KATANGA ».

Cette remise de diplôme est un acte honorifique pour ces récipiendaires dont le dévouement au service de la nation dans le système douanier et de collecte des impôts au Togo n’est plus à démontrer. Ils sont bien connus dans l’Administration et du contribuable togolais.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *