Togo : deux défis importants du gouvernement Victoire Tomegah Dogbé

Depuis le 28 septembre 2020, elle est rentrée dans l’histoire du Togo comme étant la première femme à occuper la…

Parredaction Catégorie Politique le 2 octobre 2020 Étiquettes : , , , ,

Depuis le 28 septembre 2020, elle est rentrée dans l’histoire du Togo comme étant la première femme à occuper la primature. Victoire Sidémého Tomegah Dogbe est nommée Premier ministre. Elle remplace à ce poste Komi Selom Klassou.

A 60 ans, cette ancienne fonctionnaire du système des Nations Unies est très proche du président de la République Faure Gnassingbé. Elle était sa directrice de cabinet et ministre du développement à la base dans le gouvernement sortant. Elle est promue à la tête d’un nouveau gouvernement qui doit relever plusieurs défis. Mais, pour l’heure, l’on retiendra essentiellement deux.

La gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus

Victoire Sidémého Dzidudu Dogbe Tomegah sait mieux que quiconque le contexte dans lequel intervient sa nomination. Le Togo, en effet, n’est pas épargné par la pandémie liée au nouveau coronavirus. Même si à ce jour, la situation semble être sous contrôle, l’augmentation de cas de décès ces dernières semaines est préoccupante.

D’ailleurs, le Premier ministre sortant en lui passant le témoin a confirmé sa maitrise de tous les dossiers. Avec son équipe, elle saura relever ce défi de lutte contre la pandémie. Ses efforts dans ce sens ne sont plus à démontrer. A la conférence de presse, mercredi, le Colonel Djibril a salué sa nomination. C’est donc dire que le coordonnateur de la Cellule nationale de riposte contre la pandémie compte beaucoup sur la nouvelle équipe gouvernementale. Ceci, dans la lutte contre la Covid-19.

Aujourd’hui, il est question de vivre avec la pandémie. Et le défi de la non-propagation reste au cœur de la politique gouvernementale. L’autre défi, c’est la révision du PND pour l’adapter à la nouvelle donne.

Nécessité de réviser le PND affecté par la Covid-19

L’ambitieux programme de développement a été affecté par la pandémie. En effet, la gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus est, au niveau mondial, la préoccupation de l’heure. Tous les projets de développement ont été relégués au second plan, le coronavirus oblige. Au Togo, c’est le Plan National de Développement (PND) qui en pâtit. Depuis l’apparition de la pandémie, cet agenda quinquennal a été malmené.

La nouvelle équipe gouvernementale que dirige désormais Victoire Tomegah Dogbé doit avoir une feuille de route toujours axée sur le PND. Dans cette condition, la nouvelle équipe doit s’atteler à sa révision pour l’adapter à la nouvelle situation.

Dans cet environnement de crise sanitaire, le gouvernement Tomégah-Dogbé devra s’acquitter de l’obligation de moyens et de celle de résultats.

Il s’agit principalement d’améliorer le panier de la ménagère et le bien-être des populations. Ce qui s’inscrit dans le mandat social du chef de l’Etat. Mission certes compliquée, mais non impossible pour cette équipe. Tout en gérant la crise sanitaire liée au coronavirus, il faut maintenir le cap dans la mise en œuvre du PND.

A cela s’ajoute l’épineux problème de l’emploi des jeunes. La jeunesse compte énormément sur cette équipe. De manière globale, l’équipe Dogbé doit relever le défi de la prospérité, la croissance partagée et l’inclusion sociale.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *