mercredi, septembre 22, 2021


Togo : démission de Klassou, baisse des cas Covid-19, vers la nomination d’un nouveau Premier ministre ?

Le 16 septembre dernier, le parlement autorisait le gouvernement togolais à poursuivre, sur six mois, les mesures sanitaires contre la…

Parredaction Catégorie Politique le 28 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , ,


Le 16 septembre dernier, le parlement autorisait le gouvernement togolais à poursuivre, sur six mois, les mesures sanitaires contre la Covid-19. C’est dans le cadre de la prorogation de l’état d’urgence, souhaitée par le désormais ex-Premier ministre, Sélom Klassou. Pourtant, dix (10) jours après l’adoption du projet de loi, ce dernier a rendu sa démission. Se dirige-t-on vers la nomination d’un nouveau Premier ministre, étant donné que les cas de Covid-19 baissent ?

La démission de Sélom klassou était attendue depuis près de 7 mois. En règle républicaine, lorsqu’un président prête serment, le Premier ministre lui présente sa démission. Quid au président élu de le reconduire ou pas. Cependant, Faure Gnassingbé a prêté serment pour un nouveau mandat, depuis le 03 mai dernier, mais Klassou n’avait pas démissionné.

Raison supposée : l’état d’urgence sanitaire et la crise sanitaire que vit le pays. Ainsi, c’est lorsque les cas de Covid-19 diminuent, selon la coordination de riposte, que M. Klassou a démissionné. Est-ce une simple démission pour faire taire les polémiques ? Ou s’agit-il d’une décision du chef de l’Etat pour la nomination d’un nouveau locataire de la primature ? Cette nomination est, à n’en point douter, imminente. Pour plusieurs raisons.

Diminution des cas de Covid-19

Avant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, le Togo enregistrait 1595 cas confirmés de la Covid-19. A la date de ce lundi, le pays enregistre 1743 cas confirmés. En 12 jours, le pays a enregistré donc 148 cas supplémentaires, dont 6 décès. En termes de contaminations, ce chiffre est bien inférieur à celui enregistré douze jours avant le 16 septembre (1443 cas). Ce qui constitue une bonne nouvelle pour les Togolais.

De façon générale, le nombre de cas confirmés est en baisse considérable, par rapport aux trois derniers mois. Le Togo reste le pays de l’UEMOA le moins touché par la Covid-19, en termes de contaminations de décès. Il faut souligner que la hausse des cas enregistrée récemment a été soulignée par Sélom Klassou lorsqu’il défendait la prorogation de l’état d’urgence. M. Klassou avait évoqué la nécessité de poursuivre les mesures, face à la progression du virus. Ceci dans le but de faire diminuer considérablement la courbe de contamination.

Klassou reconduit ?

Sélom Klassou a battu le record de longévité à la tête de la primature, après y avoir passé 5 ans. Sa démission sonne peut-être comme la fin d’une époque. Mais, certains voient bien la reconduction du natif de Notsè aux affaires. Ce qui serait un peu difficile, selon l’analyse de Lomegraph. De ce fait, se dirige-t-on vers la nomination d’un autre Premier ministre ?

Malgré que le bilan de Sélom Klassou milite en faveur de sa reconduite, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé pourrait, a contrario, choisir la voie du renouvèlement. Des profils se dessinent, à cet effet. Des noms sont cités pour succéder à Klassou. Dans l’opinion, l’idée d’un gouvernement d’union regroupant les partis et formations de l’opposition, est soutenue fortement.

Par-dessus tout, seul Faure Gnassingbé a le dernier mot. Et visiblement, celui-ci semble vouloir une nouvelle équipe qui prenne en compte les défis politiques et sociaux de l’heure. Pour le moment, les Togolais restent dans l’attente.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *