dimanche, janvier 17, 2021


Togo : démarrage effectif de la rentrée des classes sur l’étendue du territoire

C’est reparti pour neuf mois de parcours, la rentrée scolaire s’est effectivement déroulée sur l’étendue du territoire malgré la situation…


C’est reparti pour neuf mois de parcours, la rentrée scolaire s’est effectivement déroulée sur l’étendue du territoire malgré la situation difficile de la pandémie de la Covid-19. A cet effet, le gouvernement a mis en place des stratégies pour que l’année puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

Ainsi, les protocoles sanitaires seront observés dans tous les établissements scolaires afin de limiter la propagation du virus. Les précisions ont été données par le ministre des enseignements primaire et secondaire, Professeur Dodji Kokoroko, au cours d’une conférence de presse déroulée vendredi dernier à Lomé.

Des stratégies mises en place

Avec les autres acteurs du système éducatif notamment les enseignants, des rencontres répétitives ont été organisées avec les autorités en charge de l’éducation. Ces échanges ont permis de s’entendre sur le minimum possible pour démarrer cette rentrée scolaire 2020-2021.

Pour cette année scolaire, le ministre en charge des enseignements primaire et secondaire, Prof Dodji Kokoroko, fait du dialogue un élément important afin de trouver des issues relatives aux recommandations des différents acteurs éducatifs.

Pour le nouveau ministre en charge de l’éducation primaire et secondaire, le gouvernement reste confiant en termes de stratégies et de projection dont il convient d’en prendre la mesure. Deux éléments majeurs seront tour à tour convoqués notamment la place de la concertation et l’accompagnement matériel et financier des enseignants sur la concertation avec les acteurs du système éducatif, a-t-il lancé.

Une série de discussions ouvertes

Le dialogue et la concertation restent la doctrine du ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, a précisé le ministre Kokoroko. Dans cette optique, une série de discussions ont été ouverte avec les acteurs clés du système éducatif.

Dans cette dynamique de concertation, nous avons aussi rencontré les partenaires techniques et financiers qui jouent un rôle clé dans les différents programmes du secteur éducatif, a indiqué le Professeur Dodji Kokoroko.

Le dialogue est maintenu avec les parents d’élèves et aussi les collectivités territoriales qu’on oublie parfois et qui demeurent des acteurs clés du système éducatif, a-t-il poursuivi.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *