Togo/Culture : une œuvre en hommage à la culture noire

L’identité culturelle de la nation togolaise est désormais représentée par un magnifique chef-d’œuvre. Il s’agit d’un monument érigé au sein…

Parredaction Catégorie Culture le 1 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

L’identité culturelle de la nation togolaise est désormais représentée par un magnifique chef-d’œuvre. Il s’agit d’un monument érigé au sein du ministère de la culture, du tourisme et des loisirs. L’œuvre est dénommée « Renaissance Culturelle ».

La « Renaissance Culturelle » a été dévoilée à la population togolaise le 28 août dernier. La cérémonie a été présidée par le ministre en chargé de la Culture, Kossivi Egbetonyo.

Une réalisation togolaise

Le monument « Renaissance Culturelle » a été réalisé par le sculpteur togolais Goha Atisso. C’est une œuvre gigantesque de 6,5 mètres de hauteur. L’artiste a mis sept (7) mois pour peaufiner le travail.

Pour cette œuvre, le sculpteur international a utilisé le ciment blanc, la poudre de marbre et de la peinture dorée. « Renaissance Culturelle » est un don de Goha Atisso à son pays. Il compte par ce geste contribuer à la promotion de la culture togolaise.

Agé de 21 ans, Goha Atisso a reçu l’Oscar de la créativité africaine au Caire. Le Togolais a été sacré Meilleur Sculpteur à l’issue du concours international de sculpture organisé en septembre 2019 sur le sol Egypien. Il a, à son actif, plusieurs expositions faites en Suisse, en Allemagne, en France et en Italie.

La nostalgie de la culture noire

D’après le sculpteur togolais, « Renaissance Culturelle » est une œuvre qui exprime la nostalgie du passé culturelle noire. Une culture dont la gloire est brisée par un passé douloureux marqué entre autres par l’esclavage et la traite négrière.

A cet effet, l’artiste invite la jeunesse africaine à renouer dans l’unité avec la culture africaine. « Nous devons nous unir pour valoriser notre culture. Personne ne viendra le faire à notre place. La culture nous identifie », a-t-il dit.

Le ministre Kossivi Egbetonyo a, pour l’occasion, relevé l’impact de la crise sanitaire sur la viabilité de la culture. Il a, aussi, salué la collaboration existante entre son ministère et les artistes togolais. Ce qui permet à la culture de renaitre.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *