Togo/Covid-19 : un Projet Action Syndicale de la CCST lancé à l’endroit des femmes travailleuses

Le vendredi, des dispositifs de lave-mains ont été remis aux femmes exerçant des activités dans l’informel. Un geste en vue…

Parredaction Catégorie Dossiers le 8 septembre 2020 Étiquettes : , , , ,

Le vendredi, des dispositifs de lave-mains ont été remis aux femmes exerçant des activités dans l’informel. Un geste en vue de favoriser le respect des gestes barrières dans ce secteur durement touché par la pandémie à coronavirus.

Ce sont les Centrales syndicales des Travailleurs du Togo qui ont initié ce projet. Elles sont appuyées par l’Agence Syndicale Danoise de Coopération au Développement et parrainé par la CSI-Afrique (Confédération syndicale internationale région Afrique).

Un projet pour le secteur informel

La remise des lave-mains vient marquer le lancement du « Projet Action Syndicale dans la prévention de la pandémie au corona virus Covid-19 ».

Pour le Secrétaire général de la CSTT (confédération syndicale des travailleurs du Togo), Emmanuel Agbénou, la remise des kits s’inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur les mesures de lutte contre la Covid-19.

Il a déclaré que « Ces matériels de lave-mains ont été spécialement remis aux acteurs dans le secteur informel notamment les femmes travailleuses. Ces dernières, étant les plus exposées au virus ».

Et poursuit-il : « En d’autres termes, ce projet subdivisé en divers volets ne compte pas seulement s’arrêter dans la capitale togolaise. Il contribuera également à sensibiliser les acteurs du secteur informel à l’intérieur du pays par diverses tournées de sensibilisation. »

Les bénéficiaires s’en réjouissent

Pour le porte-parole de la CCST (Coordination des Centrales Syndicales du Togo), Eloi Nouwossan, la pandémie a eu des conséquences négatives sur les activités du secteur informel. Ainsi, cette action posée à l’endroit des femmes, est un moyen sûr pour prévenir le mal tout en le freinant.

L’une des bénéficiaires Yawa Damessi, satisfait, a indiqué sa reconnaissance en marge de ce geste de solidarité.
Selon elle, « il sera plus pratique d’observer le lavage des mains fréquemment avec ce geste qui a été posée à leur endroit. ».

Ce projet est estimé, rappelons-le, à hauteur plus de 1 600 000 FCFA. Une série d’actions ont été, par ailleurs, déjà menées par les centrales syndicales des travailleurs du Togo.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *