Togo/Covid-19 : trois grandes villes bouclées et sous couvre-feu dès demain

En début du mois de juin, les nouveaux rapports du Conseil scientifique ont confirmé une tendance à la stabilisation de…

Parredaction Catégorie Santé le 24 août 2020 Étiquettes : , , , , , ,

En début du mois de juin, les nouveaux rapports du Conseil scientifique ont confirmé une tendance à la stabilisation de l’épidémie. Suite à cette situation, le gouvernement a procédé, lundi 08 juin 2020 à travers un communiqué, à un allègement notable des mesures décrétées pour lutter contre le coronavirus. Il s’agit notamment de la levée totale du couvre-feu, la levée du bouclage des villes initialement concernées. Mais aujourd’hui, on assiste à la recrudescence de la pandémie. D’où l’urgence d’une action.

L’allègement des mesures barrières a fait croire à certains Togolais à une fin de la pandémie. D’où le mépris des mesures édictées par le gouvernement afin de contenir la pandémie. C’est d’ailleurs ce qui explique la recrudescence de la pandémie dans certaines localités du Togo. Face à cette situation, Le gouvernement vient d’annoncer de nouvelles mesures de restriction suite à une propagation spectaculaire observée dans le pays ces derniers jours.

De nouvelles infections du coronavirus sur l’ensemble du territoire national

Selon un communiqué conjoint des ministères de la Santé et de l’Hygiène Publique, de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, et celui de la Sécurité et de la Procession Civile rendu public, ce lundi 24 août 2020, trois villes seront bouclées à compter du mardi 25 août avec l’instauration d’un couvre-feu jusqu’à nouvel ordre.

Il s’agit de Sokodé, Tchamba et Adjengré, trois villes dans lesquelles la situation épidémiologique est préoccupante.

« Face à la situation d’infection préoccupante des cas de nouvelles infections du coronavirus sur l’ensemble du territoire national, et particulièrement dans les localités de Sokodé, Tchamba et Adjengré, il a été relevé que les personnes infectées ont eu de très nombreux contacts », a précisé le communiqué interministériel.

Pour éviter l’accentuation de la propagation, le Togo n’a pas baissé la garde

Afin d’éviter que cette propagation ne s’accentue davantage au sein des populations desdites localités et sur l’ensemble du pays, le gouvernement décide à compter du 25 août 2020 du bouclage des villes de Sokodé, de Tchamba et d’Adjengré.

Il a été, également, prévu l’instauration « d’un couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin dans les préfectures de Tchaoudjo, Tchamba et Soutouboua », a indiqué le communiqué signé des trois ministres.

Certes, les mesures barrières ont été allégées, mais les autorités togolaises n’ont pas baissé la garde. Les initiatives se multiplient. Le cas récent de la Banque mondiale en témoigne. Dans son appui au Togo pour la lutte de la maladie, l’institution financière a octroyée, jeudi dernier, 20 véhicules tout terrain. Des engins qui sont destinés à superviser la gestion de la riposte contre la pandémie du coronavirus.

Il faut rappeler que 36 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures à la date du 22 août dernier. À ce jour, le pays compte 1277 cas confirmés dont 910 cas guéris, 340 cas actifs et 27 décès.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *