Togo / Covid-19 : la dose de « Covax » arrive avant juin 2021

Comme de coutume, la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte à la COVID-19 (CNGR-C19) était en conférence de presse…


Comme de coutume, la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte à la COVID-19 (CNGR-C19) était en conférence de presse ce mercredi, 06 janvier 2021. Le coordonnateur de la CNGR-C19, Prof-Colonel Mohaman Djibril, a donc fait le point sur la situation de la pandémie au Togo. Il a précisé les dispositions prises par les autorités pour l’arrivée du fameux vaccin « Covax » au Togo.

Cette sortie médiatique fut l’occasion pour le coordonnateur de la CNGR-C19 d’adresser ses vœux de nouvel an aux professionnels de médias ainsi qu’aux populations togolaises. Il leur a formulé les vœux de santé, de paix, de prospérité et de bonheur.

Une stratégie d’anticipation

D’après le Col Djibril Mohaman, le Togo sous le leadership du Chef de l’Etat s’est inscrit dans une stratégie d’anticipation. Cela, a-t-il précisé, permettra donc au pays de disposer d’une certaine quantité de dose du vaccin « Covax » avant l’arrivée officielle de l’initiative.

En effet, « l’initiative Covax » est une collaboration visant un accès mondial et équitable aux vaccins contre le virus de la Covid-19. Dans son adresse à la nation le 31 décembre 2020, le président Faure Gnassingbé avait annoncé que le Togo était membre de ladite initiative.

L’initiative, a confié le Col Mohaman, permettra aux pays africains d’avoir les vaccins d’ici juin 2021. « Cependant, il convient de souligner que le Togo, dans sa stratégie, disposera d’une certaine quantité de dose de vaccin avant que l’initiative Covax n’arrive », a-t-il précisé.

Un taux de contamination stable

La CNGR-C19 a, au cours de sa sortie, présenté aux populations togolaises, les chiffres relatifs aux contaminations au cours de ces derniers mois (novembre, décembre). Depuis novembre, la coordination dit avoir enregistré hebdomadairement plus de 150.

« Dans la période du 23 au 29 décembre, nous avons eu 137 cas et la période du 30 au 05 novembre 166 cas », a précisé le Coordonnateur. Pour lui, les chiffres se stabilisent. Mais, poursuit-il, il y a eu un certain nombre de cas. Des cas qui « s’expliquent de façon générale par rapport au mois de novembre, décembre, voire même avant ». Pour précision, les cas positifs sont majoritairement détectés chez les voyageurs.

En attendant l’arrivée du vaccin, le Col Djibril Mohaman a rappelé aux populations la nécessité de continuer dans l’observance des mesures barrières.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *