Togo/Covid-19 : de nouvelles instructions du préfet Agbotsè aux maires du Golfe

Le préfet de la préfecture du Golfe, Komlan Agbotsè, n’est pas du tout content avec les organisateurs des funérailles et…

Parredaction Catégorie Santé le 5 novembre 2020 Étiquettes : , , ,

Le préfet de la préfecture du Golfe, Komlan Agbotsè, n’est pas du tout content avec les organisateurs des funérailles et de mariages. Et pour cause, son ressort territorial a été classé comme principal foyer de contamination de la Covid-19. Le préfet vient donc de donner de nouvelles instructions aux maires.

Ces instructions concernent les autorisations de célébrations de mariages et de funérailles. En effet, le préfet a décidé de mettre fin aux autorisations de ces événements. Pour lui, ces célébrations sont l’une des causes de rassemblements de personnes, et par ricochet de propagation du virus.

Briser la chaine de contamination

Le virus de la Covid-19 ne se déplace pas. Il se propage par des personnes infectées qui rentrent en contact avec d’autres personnes à travers des attroupements. C’est ce que le préfet du Golfe veut éviter en allant en guerre contre les célébrations de mariages, funérailles et anniversaires.

D’après Komlan Agbotsè, les personnes qui prennent des autorisations chez les maires n’arrivent pas à respecter le nombre requis pour les regroupements. « Il est bien dit qu’il faudrait 15 personnes par rassemblement. Mais vous allez voir plus de 15 dans ces rassemblements », fustige le préfet.

« Nous sommes à un moment très difficile et il faudrait que les autorisations s’arrêtent », précise Komlan Agbotsè. Par ailleurs, il a rappelé que les mariages pourraient se célébrer devant les maires, avec un nombre limité de deux ou trois.

Préfecture du Golfe, foyer de contamination

Les communes du Golfe sont les localités dans lesquelles, on dénombre de plus en plus des nouveaux cas de la Covid-19. C’est ce que révèlent les statistiques de la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte au Covid-19 (CNGR-Covid19).

La commune du Golfe 5 est en tête de liste. Elle est suivie par Golfe 4. Selon le coordonnateur de la CNGR-Covid-19, Médecin colonel Mohaman Djibril, beaucoup de quartiers de Lomé sont atteints de la maladie.

« Et quand on essaie de faire un petit classement, on se rend compte que c’est le Grand-Lomé (commune du Golfe 5) qui enregistre le plus élevé de cas de contamination », avait-t-il précisé le 21 octobre dernier.

A ce jour, le Togo a enregistré au total 2381 cas pour 1691 cas guéris, 57 décès et 633 cas actifs.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *