Togo/Covid-19 : bouclage de la préfecture des Lacs jusqu’au 17 septembre

La préfecture des Lacs, au sud-est du Togo, sera bouclée du 3 au 17 septembre 2020. C’est pour empêcher la…

Parredaction Catégorie Santé le 27 août 2020 Étiquettes : , , , , , ,

La préfecture des Lacs, au sud-est du Togo, sera bouclée du 3 au 17 septembre 2020. C’est pour empêcher la propagation de la Covdi-19, au moment où le peuple Guin-Mina célèbre sa nouvelle année traditionnelle.

Le Togo enregistre, ces dernières semaines, une hausse des cas de Covid-19. Selon le conseil scientifique, cette situation est due à l’organisation des fêtes traditionnelles. Les experts mentionnent également le non-respect des mesures barrières, dans certains endroits ouverts au public.

Face à ce constat, les autorités ont décidé de prendre une série de mesures. Il s’agit de la fermeture des bars et lieux de cultes dans les villes soumis à bouclage ou sous couvre-feu. C’est le cas des villes de Tchamba, Sokodé, et Adjengre où couvre-feu et bouclages ont été instaurés.

Ces villes du nord ont enregistré une hausse « préoccupante » de nouveaux cas de Covid-19, selon les autorités togolaises.

Bouclage de la préfecture des Lacs

En plus du bouclage des préfectures susmentionnées, le gouvernement vient de décider le bouclage de celle des Lacs. Cette décision intervient dans le cadre de la célébration de la fête traditionnelle du peuple Guin-Mina (Epé-Ekpé).

Cette fête, la 357ème du genre, marque le nouvel an du peuple Guin-Mina. Elle se déroulera du 10 au 20 Septembre 2020. Dans le contexte actuel, les autorités veulent éviter qu’elle soit une aubaine pour la propagation du virus.

Les organisateurs de cette fête se sont réunis, le mercredi 26 août 2020, au palais royal de Glidji. Mais, bien avant, une réunion s’est ténue le même jour à la préfecture. Ont participé, les maires des 4 communes, les représentants des 4 chefferies, des corps habillés et le comité d’organisation.

Au palais de Glidji, Gè-fio Alofa, le chef canton d’Agouègan a fait le point sur les grandes résolutions prises.
D’abord, il a indiqué que « seules 15 personnes sont autorisées à participer à la prise symbolique de la pierre sacrée ». Ensuite, le roi Alofa a fait savoir que la préfecture des Lacs sera bouclée « du 3 au 17 septembre 2020 ». « Aucune autorisation ne sera accordée à quiconque sauf par le Ministère de l’Administration territoriale », a-t-il souligné.

Le chef d’Agouégan a insisté que « Chaque chef-quartier a l’obligation de faire gongonner pour informer le peuple des décisions prises ».

Enfin, le comité d’organisation appelle « les adeptes des 41 divinités à rester à la maison en dehors des 15 personnes choisies ».

Célébration symbolique

La 357ème prise de la pierre sacrée chez les Guins-Mina va se dérouler de façon symbolique. Pas de bâches, ni de rassemblement de masse, en raison de la Covid-19.

La cérémonie, elle-même, aura lieu le 10 septembre 2020 et sera suivie de plusieurs autres cérémonies vodou. Le traditionnel pique-nique se tient normalement à partir du 20 septembre. Mais en raison de la Covid-19, les populations sont appelées à fêter à la maison, en respectant les mesures barrières.

Il faut souligner que le peuple Guin-Mina est composé de deux peuples. Les Guins sont basés à Glidji et sont dirigés par Foli-Bébé, alors que les Mina basés à Aného sont dirigés par Nana Ohini-Quam.

Pour rappel, Ofori Bembeneem, alias Foli-Bébé, et ses frères fondent le royaume de Glidji en 1663, après avoir fui une bataille à Accra. Les Minas (alliés des guins) arrivèrent plus tard, et le roi Ofori Bembeneem les autorisa à s’installer sur la côte à Aného.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *