vendredi, janvier 22, 2021


Togo / Conseil des ministres : Inclusion financière, une solution contre la pauvreté

Le Togo s’est lancé dans une politique d’inclusion financière depuis plusieurs années qui porte ses fruits. Afin de pérenniser cette…

Parredaction Catégorie Dossiers le 14 janvier 2021 Étiquettes : , , , , , , ,

Le Togo s’est lancé dans une politique d’inclusion financière depuis plusieurs années qui porte ses fruits. Afin de pérenniser cette avancée, une communication a été présentée par le ministre de l’inclusion financière et de l’organisation du secteur informel lors du Conseil des ministres de ce mercredi 13 janvier 2021.

Grâce aux bonnes notes enregistrées, ce mécanisme du financement inclusif sera porté par de nouvelles orientations cette année. Ceci grâce aux divers produits, mise en place au fil des ans.

De nouveaux objectifs pour cette année

La nouvelle stratégie d’inclusion financière introduite est axée sur plusieurs stratégies. Notamment le renforcement du cadre d’intervention de l’Etat en faveur de l’inclusion financière ; l’amélioration de la couverture géographique des services financiers et la mise à disposition de services financiers digitaux via la création d’une banque digitale.

En effet, la mise en place du Fonds national de la finance inclusive a contribué à relever le défi de la lutte contre la pauvreté au Togo. Cela a également permis de réduire les inégalités sociales et de renforcer la résilience des ménages en permettant aux populations vulnérables d’avoir accès à des moyens financiers pour exercer des activités génératrices de revenus. À ce jour, près de 1,8 millions de crédits ont été accordés, représentant 98,14 milliards de FCFA.

Une amélioration du système au cours des ans

Cet axe clé du Plan National de Développement quinquennal a en effet connu des améliorations au fil des ans avec la création de nouveaux produits. Ainsi, les produits « N’KODEDE », « KIFFE » et le Crédit relance des MTPME ont été mis en place. Le premier permet aux populations jadis exclues du système financier d’avoir accès au crédit bancaire s’élevant jusqu’à 5 millions de FCFA. Le second, Kit de Financement Formation et Entreprenariat concerne tous ceux qui exercent une activité en lien avec la formation technique, en cours d’apprentissage au sein d’un centre de formation technique reconnu par l’Etat.

Par ces innovations, le Togo est ainsi devenu en 2019 le premier pays du classement dans la zone UEMOA en matière d’accès aux services financiers. Ceci grâce à une progression de près de 80 % au titre du secteur des Systèmes financiers décentralisés (SFD).

Rappelons que le FNFI a déjà octroyé des crédits à plus de 350.000 Togolais.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *