Togo : commune lacs 1 s’active pour la rentrée scolaire prochaine

Après une année scolaire 2019-2020 mouvementée, les couleurs de la nouvelle s’annoncent d’ores et déjà. A cet effet, la commune…


Après une année scolaire 2019-2020 mouvementée, les couleurs de la nouvelle s’annoncent d’ores et déjà. A cet effet, la commune lacs 1 se met déjà en scelle en organisant une séance de formation. Ainsi, 100 jeunes et responsables de CVD et CDQ ont été formés sur les mesures prises pour contenir la pandémie de la Covid-19.

Cette rencontre a eu lieu grâce à un financement de l’UE en collaboration avec l’association Filon patrimoine culturel sur l’aval de la Coordination nationale de gestion de la riposte contre la Covid-19 (CNGR).

Un relais pour la commune

Les bénéficiaires de cette formation feront donc office de relais entre la commune et les populations, parents d’élèves et élèves dans la sensibilisation. Cela, afin de mettre en application des méthodes et gestes barrières en vue d’une riposte efficace contre la pandémie. Content de cette initiative, le président communal des CDQ et CDV lacs 1 a exprimé sa satisfaction.

« Dans ma localité, nous avons une commission santé. De retour chez moi, je vais leur dire le rôle crucial qui nous revient dans cette lutte contre la propagation de cette pandémie », a-t-il déclaré. « Nous allons veiller au respect des mesures barrières, notamment le port correct des cache-nez, la distanciation sociale, le lavage systématique des mains à l’eau et au savon ou au gel. Surtout chez les jeunes et les élèves », a-t-il ajouté.

Un nouveau rôle important

Après cette séance de formation, la commune sera dans les prochains jours parcourue par un véhicule sonorisé et des flyers seront distribués pour porter le message au grand public de la commune. Ayayi Hounlede, président du CDQ Bokotikponou-Flamani et secrétaire général du bureau communal a confié qu’il ira directement voir le chef quartier. « Nous en savons suffisamment pour interpeler et éduquer nos frères et sœurs qui foulent au pied les mesures barrières », a-t-il précisé.

Cette initiative du maire de la commune Lacs 1, Alexis Aquereburu, prouve qu’il veut impliquer toute la population de sa commune dans cette lutte. Pour Latévi Lawson, chargé de la question santé à la commune Lacs 1, les gens croient que la maladie est terminée. « Or, nous sommes à la veille de la rentrée scolaire au Togo, il est important que les gens puissent rappeler les mesures barrières et les dispositions à prendre pour éviter cette pandémie », a-t-il indiqué « Le maire de la commune Lacs 1 s’est résolument engagé à ne pas connaître de cas positif dans sa commune », a-t-il souligné.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *