Togo : comme prédit, l’état d’urgence sanitaire prorogé pour 6 mois à compter de demain 16 septembre

Au Togo, l’état d’urgence sanitaire vient d’être prorogé pour la troisième fois. Il était prévu pour prendre fin ce mardi…

Parredaction Catégorie Santé le 15 septembre 2020 Étiquettes : , , , ,

Au Togo, l’état d’urgence sanitaire vient d’être prorogé pour la troisième fois. Il était prévu pour prendre fin ce mardi 15 août 2020. Le gouvernement Togolais, sur vote des députés, a décidé de le proroger de six mois. Et ce, à compter du 16 septembre 2020.

Réunie ce mardi à Lomé, l’Assemblée nationale togolaise a adopté le projet de loi portant prorogation de l’état d’urgence sanitaire. Le document soumis aux députés par le gouvernement s’inscrit dans le cadre de la poursuite des mesures de lutte contre le coronavirus. Il proroge donc le décret n°2020-024/PR du 08/04 de fin mars dernier. « La durée de chaque période réelle sera fixée par décret du PR en fonction de l’évolution de la pandémie », a indiqué le ministre des droits de l’homme, Christian Trimua sur son compte tweeter.

Une initiative obligatoire

Le gouvernement ne pouvait pas décider de la poursuite des mesures restrictives sans l’avis favorable des députés. Le premier projet de loi avait fixé une durée de six mois pour l’état d’urgence. Depuis mars à ce jour, cela fait banalement près de six mois. Soit la durée prescrite dans la loi. Du coup, pour poursuivre les mesures, il fallait une autre prorogation de ce décret. C’est ce qui s’est passé ce jour à l’Assemblée nationale.

Cette décision autorise le gouvernement à continuer de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre la pandémie de la Covid-19. Ces mesures exceptionnelles sont autorisées par l’article 86 de la constitution togolaise.

Hausse des cas

Le Togo n’a pas encore fini avec la Covid-19. Il serait suicidaire de penser autrement. Au contraire, la lutte contre la pandémie est ardue, et chaque jour nécessite encore plus de moyens. Ces dernières semaines le pays a enregistré une hausse de cas confirmés.

Il va sans dire que les mesures doivent se poursuivre afin d’arriver à bout de cette maladie. Les autorités en sont conscientes et y mettent les moyens. Pas question donc de relâcher, au risque de subir le pire. Sur ce registre, Faure Gnassingbé est très préoccupé par la santé des Togolais.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *