Togo : CimCo SA, une nouvelle cimenterie s’implante

Le Conseil d’Administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé 10 nouveaux prêts à moyen et long termes…

Parredaction Catégorie Economie le 29 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

Le Conseil d’Administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé 10 nouveaux prêts à moyen et long termes d’un montant total de 84,9 milliards de FCFA. Parmi eux, un prêt de 20 milliards portant sur le financement partiel du projet d’implantation et d’exploitation d’une cimenterie par la société CimCo SA (Cimenterie de la côte ouest-africaine) au Togo.

Dans une dynamique concurrentielle importante au développement économique, ce prêt vient donc lancer, de façon plus pragmatique, les activités de cette nouvelle société.

Un prêt d’appui important

Réuni pour sa 118ème session ordinaire ce vendredi 25 septembre 2020, le conseil d’administration de la Banque sous-régionale a ainsi approuvé ce prêt important. Ce financement partiel lance les activités d’implantation de la cimenterie CIMCO. En effet, le groupe du richissime homme d’affaires burkinabé Kanzoe Infusa, CimMétal, a prévu un total de 100 milliards en matière d’investissements dans ce vaste projet. L’objectif visé, selon l’institution, est la contribution à la couverture des besoins de consommation en ciment au Togo.

Cette couverture concerne aussi la sous-région. Ce projet contribuera à la croissance économique du pays par l’amélioration de la compétitivité du secteur industriel et des performances du secteur des infrastructures. « L’objectif visé est la contribution à la couverture des besoins de consommation en ciment au Togo et dans la sous-région à travers l’atout géographique du port de Lomé, et de contribuer à la croissance économique du pays par l’amélioration de la compétitivité du secteur industriel et des performances du secteur des infrastructures », a précisé la BOAD.

Un projet très ambitieux

Filiale du groupe CimMetal, CimCo a ainsi obtenu, en 2019, l’aval des autorités togolaises, pour son implantation. Une première usine de production, d’une capacité de 2,5 millions tonnes par an (tpa), sera montée dans la zone industrielle du Port de Lomé. La nouvelle cimenterie, qui devrait entrer en service au premier trimestre 2021, va servir de point de jonction pour les besoins de consommation en ciment dans la sous-région.

Selon une annonce publiée par le Centre de formalité des entreprises (CFE), CimCo est dotée d’un capital social de 10 millions de F CFA. Après avoir lancé CimFaso en 2015, puis l’usine Cim Ivoire début 2019, et démarré les travaux de Cim Mali, un nouveau cap est en train d’être franchi avec la CimCo au Togo.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *