Togo/Bonne gouvernance : la CDPA dote ses élus locaux de stratégies efficaces

La Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) outille ses 34 élus municipaux afin qu’ils puissent efficacement accomplir leurs diverses missions….


La Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) outille ses 34 élus municipaux afin qu’ils puissent efficacement accomplir leurs diverses missions. En effet, un atelier de formation de quatre jours réuni depuis ce mardi, 06 octobre 2020, les maires, adjoints ainsi que les conseillers du parti de Brigitte Adjamagbo.

« Etre élus : en savoir plus pour une meilleure gouvernance », est le thème retenu pour cette rencontre. D’après les organisateurs, elle marque la célébration des 30 ans d’existence du parti.

Le contenu de la formation

Plusieurs sujets sont inscrits à l’ordre de cette formation. Durant les quatre jours, les élus municipaux vont bénéficier des mécanismes et stratégies pour une bonne gouvernance. Avec les spécialistes en décentralisation, ils vont mener des discussions sur l’organisation et le fonctionnement des communes.

Les échanges vont aussi se porter sur les compétences municipales ainsi que les opportunités et les perspectives qu’offre la coopération intercommunale. Les réflexions concerneront, en outre, le budget, son amélioration, son exécution et les obligations de reddition des comptes.

Les maires et leurs adjoints ainsi que les conseillers à l’atelier devraient proposer des stratégies en vue de la mobilisation des ressources internes et externes à leur commune.

Le but de l’atelier de formation

Selon la Secrétaire générale de la CDPA, Brigitte Adjamagbo, les élus locaux doivent être formés en permanence. Ceci, dans le but de répondre efficacement aux défis liés au bien-être des populations. L’initiative de la CDPA a été soutenue par la fondation Friedrich Ebert Stiftung.

Le but de la formation, a indiqué Madame Adjamagbo, est de favoriser les échanges entre militants et collègues. A terme, cela devrait contribuer à améliorer le savoir, le savoir-faire et le savoir-être de l’élu CDPA. Aussi, ce dernier pourrait décider et agir avec responsabilité pour une décentralisation effective.

En rappel, les élections communales se sont déroulées au Togo en juin 2019, ceci après 30 années. Ce scrutin a vu l’élection de 117 maires. Ces derniers, en fonction depuis un an, s’activent pour la réussite du processus de décentralisation au Togo.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *