Togo/Aviculture : le CERSA lance un appel à candidatures pour la formation en production d’asticots

Le Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) est l’une des institutions qui œuvre pour le développement de l’aviculture…

Parredaction Catégorie Dossiers le 24 septembre 2020 Étiquettes : , , , , ,

Le Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) est l’une des institutions qui œuvre pour le développement de l’aviculture au Togo. Installé à l’Université de Lomé, il accompagne régulièrement les acteurs de la filière avicole à travers notamment des formations. Le CERSA vient donc de lancer une formation en production d’asticots.

Les asticots sont des larves d’insectes. Ils sont destinés à l’alimentation des volailles, des poissons et autres animaux. Ainsi, l’offre de formation du CERSA vise à renforcer les capacités techniques des éleveurs de volailles et de poissons.

Une formation en production d’asticots

La production en masse des asticots permettra aux acteurs de relever les défis liés aux coûts élevés de l’alimentation. Ainsi, il est question de les faire découvrir les protéines entrant dans l’alimentation de ces animaux cibles.

La date de clôture des candidatures est prévue pour le 16 octobre 2020 à 17 heures. Pour s’inscrire, il suffit de se rendre au secrétariat du CERSA, située au Campus sud-ouest, face au Laboratoire Chimie des Eaux. Les bureaux sont ouverts tous les jours ouvrables de 7h 30 à 17h 30.

La formation débute le 04 novembre prochain pour une durée de trois (3) mois. Les participants suivront d’abord une formation théorique. Ensuite, un du stage pratique qui sera enfin suivi de la présentation d’un rapport de stage. [email protected] , c’est l’adresse email du CERSA.

Soutenir les actions du gouvernement

De juillet à août dernier, le CERSA a renforcé les capacités de 140 éleveurs de diverses localités, en production de poulets de chair. Selon le centre, il s’agit de booster la filière afin que la production réponde à la demande nationale en produits avicoles.

Les efforts du CERSA s’inscrit dans la nouvelle orientation du gouvernement matière de promotion de la filière avicole locale. Les actions sont pilotées par le ministère de l’Agriculture et de la production animale et halieutique. Celles-ci visent à accorder la priorité à la consommation du poulet local.

D’après le ministère de l’Agriculture, la filière avicole compte actuellement environ 15 000 acteurs. Selon les estimations, ces derniers pourraient donc engendrer 150 mille emplois d’ici à 2025. Le souhait du CERSA, a indiqué Professeur Kokou Tona, directeur du CERSA, est que les apprenants mettent en application les connaissances acquises.

« Le but est d’améliorer la productivité et avoir des produits avicoles toujours disponibles pour les consommateurs », a-t-il précisé. En rappel, il est également prévue une autre formation professionnelle en aviculture alliant théorie et pratique à partir du 04 novembre prochain.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *