Coopération : le Togo et l’Agence Internationale de l’Energie Atomique en mode évaluation

Un atelier national relatif à l’exécution des programmes de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) s’est ouvert ce mardi, 26…

Parredaction Catégorie Economie le 26 octobre 2021


Un atelier national relatif à l’exécution des programmes de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) s’est ouvert ce mardi, 26 octobre à Lomé. Il s’agit pour les parties prenantes d’évaluer les différents contours de la coopération.

En effet, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique est la principale instance intergouvernementale au monde pour la coopération scientifique et technique dans le domaine nucléaire. Le Togo y a adhéré en 2012.

L’Agence Internationale de l’Energie Atomique fait le bilan avec le Togo 

La rencontre qui va durer deux jours, réunit les experts et les chefs de projet. Les participants sont issus des universités publiques, les ministères ainsi que les centres de recherches. L’idée est de faire le point de la mise en œuvre des projets dans divers domaines dont la santé, l’agriculture, l’énergie et l’environnement.

Cette rencontre d’évaluation entre le Togo et l’Agence internationale de l’énergie Atomique intervient après sept (07) années de collaboration. C’est ce qu’a fait savoir le point focal de l’AIEA Togo, Professeur Agrégé Tchaou Mazamesso.  « L’objectif, c’est de pouvoir harmoniser nos pratiquer. Chacun va présenter son expérience pour les projets qui sont finis et les nouveaux porteurs de projet vont pouvoir s’en inspirer », a-t-il expliqué.

Pour les nouveaux, poursuit-il, ces échanges d’expérience vont leur permettre de connaitre les procédures. Quant aux anciens, c’est l’occasion de présenter les impacts des différents projets menés, sur la population et l’environnement.

L’Agence Internationale de l’Energie Atomique penchent sur les nouvelles opportunités    

Selon de point focal de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique au Togo, l’atelier va permettre aussi de présenter les différents projets régionaux actuellement en cours. Le but est de permettre aux participants de mieux se positionner.

Coopération : le Togo et l’Agence Internationale de l’Energie Atomique en mode évaluationEn effet, un accord de coopération technique a été conclu en 2020, entre le Togo et l’AIEA pour une durée de cinq (5) ans. D’après le secrétaire général du ministère de la Santé, Wotogbé Kokou, le programme défini les principaux secteurs d’activité pour lesquels, les applications nucléaires peuvent jouer un rôle important au développement socioéconomique du pays.

Par ailleurs, les domaines concernés sont notamment : la sureté nucléaire et radiologique, l’alimentation et l’agriculture, la santé et la nutrition, l’eau et l’environnement ainsi que l’énergie et les mines.

Christelle Agnindom

 

 

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.