La Fédération internationale des fabricants de textile (ITMF) explore les potentialités au Togo

Au cours de la semaine dernière, une mission de la Fédération internationale des fabricants de textile (ITMF), s’est séjournée au…



Au cours de la semaine dernière, une mission de la Fédération internationale des fabricants de textile (ITMF), s’est séjournée au Togo. Conduite par son directeur général, Christian Schindler, cette mission est venue explorer les opportunités d’investissement dans le secteur des textiles, notamment avec le développement de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA). 

“Nous sommes ici pour voir les progrès faits dans la Zone PIA où il y a des investissements dans l’industrie textile et les vêtements”, motive Christian Schindler.

Des atouts du Togo pour devenir un géant sous-régional

La Fédération internationale des fabricants de textile (ITMF) explore les potentialités au TogoAu cours de son séjour à Lomé, Christian Schindler s’est entretenu avec la cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé. Les deux personnalités ont évoqué les potentialités et atouts dont dispose le Togo pour devenir dans les prochaines années un leader sous-régional de l’industrie textile. “Le coton est la base de beaucoup de produits textiles et le Togo est un producteur très important de coton. Et le Togo a beaucoup d’avantages, le Togo a un port très important, une géographie très attractive, très proche de l’Europe et des Etats-Unis, et bien sûr un marché domestique”, a indiqué le responsable à l’issue de la rencontre.

Il n’a pas manqué de souligner que son organisation, la ITMF pourrait informer les industriels du secteur au niveau mondial qui cherchent à investir dans de nouvelles régions comme l’Afrique subsaharienne avec des avantages spéciaux; des opportunités infrastructurelles et stratégiques qu’offre le Togo. Plaçant ainsi le pays sur la carte textile du monde.

Le textile, un des piliers sectorielles de la plateforme industrielle d’Adétikopé 

La Fédération internationale des fabricants de textile (ITMF) explore les potentialités au TogoPlus globalement, dans le cadre de sa stratégie d’industrialisation dont la Plateforme Industrielle d’Adétikopé est le bras opérationnel, le Togo mise sur plusieurs secteurs dont l’agro-alimentaire, le développement de véhicules électriques et l’industrie de textiles. Pour ce dernier secteur en particulier, une première usine sera bientôt opérationnelle avec le recrutement en cours de 1000 personnes.

En termes d’objectifs chiffrés, l’ambition du Togo à travers la PIA est de transformer localement toute sa production brute de coton d’ici 2023, entamer la production d’ici les trois prochaines années, de millions de vêtements et de divers produits.

 

Klétus Situ

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.