mercredi, septembre 22, 2021


Togo/UL : les tests de dépistage au Covid-19 effectifs

L’opération de dépistage de Covid-19 de tous les étudiants résidents dans les cités s’est déroulée les 1er et 03 août…

Parredaction Catégorie Santé le 5 août 2020 Étiquettes : , , ,


L’opération de dépistage de Covid-19 de tous les étudiants résidents dans les cités s’est déroulée les 1er et 03 août 2020. Ceux qui y ont été confinés et ceux qui vont y retourner étaient aussi concernés. Cette opération a été annoncée plus tôt par Présidence de l’Université de Lomé (UL).

D’après les informations relatées par le site de l’Université, 452 étudiants des résidences universitaires ont été testés. L’institution avait fermé ses portes il y a quatre mois de cela en raison de la pandémie. Elle a repris les activités académiques et pédagogiques en présentiel, raison pour laquelle ces mesures sont prises pour satisfaire au désir de plusieurs étudiants de regagner les cités.

Un test motivé par le souhait de retourner dans les cités universitaires

Annoncée par la Présidence de l’UL dans un communiqué en date du 27 juillet 2020, cette opération vise à dépister systématiquement et impérativement tous les étudiants résidents, aussi bien ceux qui y ont été confinés que ceux qui vont y retourner, afin de prévenir la propagation de la pandémie sur le campus.

La soumission des étudiants au test PCR de dépistage virologique ou test nasopharyngé répond au désir de ces derniers à retourner dans les résidences universitaires.
«… Suite à leur souhait de retourner dans les cités universitaires, nous devons savoir dans quelles conditions ils reviennent afin de prendre des dispositions nécessaires pour gérer les cas confirmés et éviter que toutes les cités et le campus en général ne soient contaminés », a indiqué la 2e Vice-présidente de l’UL, Madame Kafui Kpégba.

Le déroulement de l’opération

Le dépistage assuré par des agents de l’Institut national d’hygiène (INH) et des Districts sanitaires No 5 et No 2 a eu lieu au Centre des œuvres universitaires de Lomé (COUL). Les étudiants ont été soumis au test PCR de dépistage virologique ou test nasopharyngé, consistant à insérer un écouvillon (sorte de long coton-tige) dans la gorge du patient afin de récolter des cellules profondes qui sont ensuite envoyées au laboratoire pour détecter un brin d’ARN spécifique au Covid-19.

« Arrivés sur le site, tous les étudiants sont tenus de s’inscrire sur des fiches préétablies par l’INH; ensuite, ils passent aux différents postes de prélèvement (3 au total). Les prélèvements sont mis dans des tubes portant leur identité avant d’être convoyés au laboratoire. Les résultats sont connus et disponibles au bout de 24 heures », a expliqué le Directeur du COUL, M. Joseph Tsigbé.

A en croire Madame Kafui Kpégba, « Au-delà de l’aspect prévention, l’opération est un sondage sur l’état de santé de la communauté estudiantine ».

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *