dimanche, juillet 25, 2021


Technologie et Innovation: le Togo accueille le WASS en avril

Lomé, la capitale du Togo, accueille du 08 au 10 avril 2021, la première édition du World Africa Startups Summit…


[bsa_pro_ad_space id=4]

Lomé, la capitale du Togo, accueille du 08 au 10 avril 2021, la première édition du World Africa Startups Summit (WASS). Il s’agit d’une rencontre qui va réunir une cinquantaine de pays issus des quatre coins du monde. Les échanges vont tourner autour des questions relatives à la technologie, l’innovation et la créativité des émergeants.

Selon les promoteurs, le WASS se veut un réseau de connexion Nord-Sud. L’initiative est portée par l’agence Smart Creator qui intervient dans le numérique et l’entrepreneuriat. L’ambition du WASS est d’être la plateforme la plus efficace et dynamique pour les différents acteurs de l’univers numérique. Le rendez-vous de Lomé est donc « un tremplin où va se célébrer le leadership et l’entrepreneuriat en Afrique ».

WASS: Contribuer au développement de l’entreprenait numérique

Mener des actions effectives et efficaces en vue de développer de nouveaux écosystèmes favorables à l’accroissement et à l’accompagnement des startups numériques sur le continent africain, tel est l’objectif principal du WASS. Pour ce faire, les promoteurs comptent sur une franche collaboration entre les startups du Nord et celles du Sud.

Spécifiquement, le WASS entend contribuer à la promotion des entreprises numériques au niveau de l’Afrique en particulier et à l’échelle mondiale en général. Pour les promoteurs, le WASS constitue un cadre idéal pour présenter et promouvoir les potentialités et forces de l’économie numérique et de l’intelligence artificielle en particulier.

C’est aussi une occasion pour le Togo de faire connaître à l’international, les facilités en terme fiscal, économique et autres. Ceci, dans le but de développer et d’accroître son attractivité.

Les cibles

Le WASS 2021 compte réunir deux cent mille (200.000) acteurs repartis en six (6) catégories distinctes. Les porteurs de projet et les entreprenants sont la principale cible. S’ensuivent les chefs d’entreprise et entrepreneurs. Les incubateurs, les institutions publiques et les encadreurs viennent en troisième position.

Après eux, il y a les techniciens et professionnels de la gestion des entreprises. Sont aussi attendu à ce rendez-vous de haut niveau, les investisseurs et les acteurs financiers (Business Angels). Dans le dernier groupe, il y a le grand public, les clients, consommateurs et passionnés des produits digitaux, les étudiants, les jeunes, les demandeurs d’emploi ainsi que les tiers intéressés.

« L’Afrique, laboratoire d’innovations technologiques et de créativités », c’est la thématique retenue pour le WASS 2021. Il faut noter que Smart Creator n’est pas à sa première initiative. Le WASS vient remplacer le Salon International des Incubateurs et des Startups Numériques d’Afrique (SIISNA) initié depuis 2017.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *