Tarifs de communication : l’ARCEP bientôt dotée d’un simulateur de prix

Les tarifs de communication téléphonique fixés par les différents opérateurs au Togo vont bientôt être scrutés par l’ARCEP. Pour ce…

Parredaction Catégorie Société le 30 décembre 2021


Les tarifs de communication téléphonique fixés par les différents opérateurs au Togo vont bientôt être scrutés par l’ARCEP. Pour ce faire, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes est à la recherche d’un simulateur de prix (comparateur de prix).

L’objectif du gendarme des communications électroniques est de disposer de toutes les données relatives aux différents prix pour améliorer sa régulation des communications au Togo. Une aubaine pour le consommateur qui sera aussi éclairé dans ses choix.

Mieux évaluer les tarifs de communication

Tarifs de communication : l’ARCEP bientôt dotée d’un simulateur de prixSelon Togofirst, l’ARCEP mettra à la disposition des consommateurs « toutes les données qui lui permettent d’opérer ses choix, comme les données relatives à la qualité de service ». Grâce à ce simulateur, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) pourra comparer les tarifs de communication et les offres des différents opérateurs.

Ce sera un guide pratique dans l’optimisation de ses choix. La conception et la mise en service de ce simulateur de tarifs de communication a fait l’objet d’un appel à manifestation d’intérêts, le lundi 27 décembre 2021. Il prendra la forme d’un portail numérique, accessible via le web et le mobile.

Améliorer l’expérience du consommateur

L’ARCEP ne déroge pas à son ambition de faire de la communication au Togo, une expérience qualitative pour le consommateur. Aussi, cette future acquisition est décrite comme un enjeu majeur pour « la dynamisation de la concurrence », gage d’une amélioration tarifs de communication.

Tarifs de communication : l’ARCEP bientôt dotée d’un simulateur de prixLe régulateur indique que « le simulateur doit permettre aux consommateurs de visualiser les offres disponibles sur le marché et les tarifs y afférents par le biais d’une interface publique accessible gratuitement à partir d’ordinateurs, tablettes et/ou smartphones ».

Un pas de plus dans l’amélioration de la communication au Togo, après les appels à l’ordre et sanctions que l’ARCEP a fait aux différents opérateurs téléphoniques pour aligner leurs services sur le seuil de qualité en vigueur.

Boscar A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.