Le SYNPHOT CHU Campus annonce une grève ce 11 août

Le SYNPHOT CHU Campus annonce une grève ce 11 août. En effet, face à l’extrême contagion du personnel soignant au…

Parredaction Catégorie Société le 7 août 2020 Étiquettes : , , ,


Le SYNPHOT CHU Campus annonce une grève ce 11 août. En effet, face à l’extrême contagion du personnel soignant au coronavirus, cinq syndicats de la santé s’étaient unis pour une grève illimitée. Celle-ci devrait se tenir le 11 août prochain au sein du CHU campus de Lomé. Mais, le bureau du Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Campus vient de se retirer. L’annonce a été faite ce jeudi 6 août 2020 à travers un communiqué.

La grève projetée visait à réclamer de meilleures conditions et des équipements. La coalition des grévistes était formée par le SYNPERSANTO, le SYLASTO, le SYNAM, le SYNAFRETO et le SYNPHOT. Ce dernier invoque des irrégularités de formes.

La raison principale de SYNPHOT CHU Campus

Après consultation du bureau national, le SYNPHOT CHU Campus affirme avoir constaté une certaine irrégularité de formes. D’où sa désolidarisation de la manifestation en vue. Ainsi, il envisage réintroduire une nouvelle demande qui remplisse toutes les conditions requises.

Alors, le SYNPHOT CHU Campus a demandé à tous ses membres de ne point participer aux prochaines mobilisations conformément au mot d’ordre du 3 août passé. Toutefois, il les a conviés à rester en alerte pour les prochaines mobilisations.

Le SYNPHOT CHU Campus annonce une grève ce 11 août (2)

Une mobilisation maintenue du SYNPHOT CHU Campus

Des masques chirurgicaux, des combinaisons, des gants, des visières, des solutions de désinfection, une prime de motivation Covid-19. C’est ce que réclament les syndicats de santé pour le personnel soignant.

A cet effet, le SYNPHOT CHU Campus n’entend pas se mettre en marge de cette lutte par sa désolidarisation à la grève. Car pour lui, il est inconcevable que le corps médical se retrouve souvent en pénurie d’équipements adéquats. Cela constitue un frein à leurs efforts et bonne volonté de soigner les populations.

Aussi, les soignants sont les premiers au front face à cette pandémie du siècle. Alors, il y a lieu qu’ils aient les meilleurs équipements en quantité et en qualité.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.