vendredi, septembre 24, 2021


Sports : le football féminin du Togo endeuillé

Le football féminin du Togo est un secteur presque mis au placard au sein de l’instance faîtière. Cette branche du…

Parredaction Catégorie Sport le 26 mai 2021 Étiquettes : , , , , , ,


Le football féminin du Togo est un secteur presque mis au placard au sein de l’instance faîtière. Cette branche du football national se fait avec des passionnés qui se donnent depuis des années pour sa promotion. Seulement, depuis peu, ce secteur passe par une période difficile. Après avoir perdu Poto Poto, un des défenseurs de ce football le 1er mai 2021, c’est un autre, Gblokpo Komla qui s’en est allé le lundi 24 mai 2021.

Attisso Kokou Dosseh Prosper alias Poto Poto, président fondateur et entraîneur et Gblokpo Komla Djoboku, président, quittent la barque du football féminin du Togo les armes à la main.

Deux hommes forts du football féminin du Togo perdu

Le football féminin du Togo tient encore debout grâce à des passionnés qui se donnent à la promotion de ce secteur. Alors même que la lutte continue pour avoir un championnat national régulier de football féminin ainsi que des compétitions internationales, ce secteur du football togolais s’est vu priver de deux grands hommes ; Attisso Kokou Dosseh Prosper alias Poto Poto et Gblokpo Komla Djoboku.

Le 1er mai dernier l’on pleurait la disparition de Poto Poto, un entraîneur de football diplômé qui s’est consacré depuis plus de vingt ans au football féminin du Togo. Dans sa quête de développement de ce secteur du football togolais, Poto Poto a accompagné plusieurs clubs de football féminin. Avant son dernier souffle, l’on lui reconnaît la création des clubs de football féminin ‘’Les Dauphines’’, ‘’Les Araignées’’, ‘’Lumière FC’’ et deux autres en gestation à Anfoin et Boko.

Et comme si cela ne suffisait pas, onze jours après avoir conduit Attisso Kokou Dosseh Prosper alias Poto Poto en sa dernière demeure, un coup de tonnerre dans le football féminin du Togo, Gblonkpo Komlan Djoboku, un autre compagnon de cette lutte tire sa révérence. Gblokpo Komla Djoboku, le président des ‘’Amis du monde’’, s’en va après une courte maladie. En pleine préparation avec son club féminin ‘’les Amis du monde’’ pour la participation aux éliminatoires de la Champions League Africaine des clubs féminins, Gblokpo Komla Djoboku s’éteint.

Le football féminin du Togo qui peine déjà à se lancer, reçoit un grand coup avec la disparition de ces deux hommes Poto Poto et Gblokpo. Il reste encore d’autres combattants de cette cause au Togo, mais le choc de ces pertes se lit sur les visages et à travers les messages divers. Si le football féminin du Togo pourra se remettre de ces départs et arriver au bout du tunnel tant recherché, seul l’avenir nous le dira.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *