Sport scolaire et universitaire, la création d’une fédération en gestation

Sport scolaire et universitaire, la création d’une fédération en gestation. En effet, la réunion hebdomadaire du conseil des ministres s’est…

Parredaction Catégorie Sport Politique le 11 février 2021 Étiquettes : , , , , , ,

Sport scolaire et universitaire, la création d’une fédération en gestation. En effet, la réunion hebdomadaire du conseil des ministres s’est tenue ce mercredi 10 février 2021 à Kara sous la présidence du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Au cours des travaux, le conseil des ministres s’est penché sur un avant-projet de loi fixant les règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives au Togo. Ainsi, une création d’une fédération du sport scolaire et universitaire est imminente.

Selon le texte examiné, on assiste désormais à un transfert de la tutelle de l’enseignement de l’éducation physique et sportive aux ministères chargés des enseignements. L’Institut national de la jeunesse et des sports est rattaché à l’université de Lomé (UL). Le texte prévoit aussi la création de la fédération des sports scolaires et de la fédération des sports universitaires.

Sport scolaire et universitaire, la création d’une fédération en gestation (3)

La création d’une fédération du Sport scolaire et universitaire, une volonté manifeste

Ainsi à en croire le Conseil, la fédération du sport scolaire et universitaire relèveraient respectivement de la compétence des ministères chargés des enseignements et de la tutelle de l’université de Lomé

Cette nouvelle organisation permettra de faciliter l’affiliation des fédérations nationales qui seront créées aux différentes fédérations internationales.

La nouveauté de fédération du sport scolaire et universitaire cette réside dans le fait que ce texte révisé prend en compte les personnes vivant avec un handicap dans la pratique sportive et encadre la pratique dans les centres de remise en forme. De même, il encourage la pratique du sport dans les entreprises.

Cette décision du Conseil se justifie par la volonté des autorités togolaises de se conformer à l’évolution des pratiques sportives au niveau national et international

Lire aussi : UFOA B U17 : le ministère des sports situe l’opinion sur la disqualification du Togo

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *