Politique: la “semaine du parlement au Togo “, officiellement lancée

La première édition de la « semaine du parlement au Togo » a officiellement démarré ce jeudi, 21 janvier 2021…


La première édition de la « semaine du parlement au Togo » a officiellement démarré ce jeudi, 21 janvier 2021 à Lomé. Le lancement de cet événement porté par l’Association des Usagers du Service Public (AUSEP) a fait l’objet d’une conférence-débat.

L’initiative intervient au moment où les députés sont en vacances parlementaires. Depuis le 31 décembre 2020, les représentants du peuple ont regagné leurs bases électorales, ce pour deux mois. La « semaine du parlement au Togo  » entre dans le cadre du projet d’appui à l’instauration de la bonne gouvernance administrative et parlementaire au Togo.

Une semaine du parlement au Togo pour faire sortir les députés de la « tour d’ivoire »

D’après le président de l’AUSEP, Kampatibe Kariyiare, les parlementaires togolais doivent sortir de leur « tour d’ivoire » pour aller vers les citoyens. Ainsi, ils pourront ensemble débattre facilement des questions d’intérêt. En retour, la représentation pourrait entendre les préoccupations des populations qu’elle va transformer en propositions de loi.

Politique: la "semaine du parlement au Togo ", officiellement lancée

Au Togo, confie, Kampatibe Kariyiare, il y a une absence criarde de communication entre les parlementaires et le peuple. La semaine du parlement au Togo vient apporter des solutions à ces problèmes. Puisque, indique-t-il, cette semaine vise à améliorer la communication entre le peuple et ses représentants.

À la conférence débat, trois thématiques ont été abordées. La première communication a porté sur le « processus législatif, rôle de l’opposition et de la majorité dans le travail parlementaire ». Ensuite, les participants ont été entretenus sur « les outils et les freins à l’exercice de la fonction de contrôle parlementaire de l’action gouvernementale au Togo ». La dernière thématique abordée est relative aux « enjeux et limites à l’exécution du budget-programme au Togo ».

Semaine du parlement au Togo , ce que l’AUSEP attend des parlementaires

En effet, à l’hémicycle, il y a plusieurs commissions en fonction des besoins et priorités du peuple. D’après Kampatibe Kariyiare, ces commissions peuvent mener des missions de communications et d’informations.

Pour lui, il serait bien que la commission santé effectue une descente dans les hôpitaux pour constater le fonctionnement. Au même moment, la commission chargée des questions éducatives pourrait aussi visiter les établissements scolaires. Ce serait une parfaite occasion pour la commission des finances, d’aller vers les services de l’État pour en savoir plus sur la gestion ressources.

D’après l’AUSEP, c’est également le moment parfait pour la commission des droits de l’homme de prêter une oreille attentive aux « violations permanentes » des droits de l’homme, ainsi qu’aux « détentions arbitraires » dans le pays.

« Toutes ces commissions ont un rôle à jouer et le règlement intérieur leur donne ce pouvoir. Nous ne savons pas pourquoi il n’y a pas ces missions d’information », s’interroge Kampatibe Kariyiare.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *