Sécurité routière : le gouvernement étend l’obligation de port de casque aux passagers des motos

Lors de la présentation, jeudi 13 janvier, du bilan de la sécurité routière au second trimestre de l’année 2021, une…

Parredaction Catégorie Société le 14 janvier 2022 Étiquettes :


Lors de la présentation, jeudi 13 janvier, du bilan de la sécurité routière au second trimestre de l’année 2021, une nouvelle mesure du gouvernement concernant le port de casque a été présentée.

Le constat est amer. Il fait état de ce que 60% des décès sur la route sont causés par les motos. Pour remédier à cette situation, le gouvernement togolais a décidé d’étendre l’obligation de port de casque aux passagers des engins à deux roues. Une mesure qui rentre en vigueur ce mois de janvier.

L’obligation de port de casque étendue

Sécurité routière : le gouvernement étend l’obligation de port de casque aux passagers des motos« Aujourd’hui face à cette situation inquiétante, le gouvernement à travers le ministère de la sécurité, est obligé de prendre de nouvelles mesures. Ainsi, désormais, tous les passagers sur les motos à deux roues doivent eux aussi porter un casque de protection », a déclaré le Directeur Général de la police nationale, Colonel Yaovi OKPAOUL.

« Ils doivent avoir un casque sur la tête avant de monter. Faute de quoi, ceux-ci et le conducteur seront interpellés et verbalisés », a-t-il ajouté. Avec le port de casque obligatoire, le Colonel a appelé à une prise de conscience des togolais « qu’il y a plus de morts par jour sur nos routes surtout chez les deux-roues ».

Sécurité routière : le gouvernement étend l’obligation de port de casque aux passagers des motosL’autre constat est que « certains citoyens outrepassent toutes les règles. On voit une vitesse à outrance, un manque de vigilance, le téléphone au volant, la conduite en état d’ébriété et ils vont causer des accidents. Pendant que des efforts se font pour garantir la sécurité sur les routes, nous ne pouvons pas nous-mêmes être des sources d’insécurité », s’est plaint le Directeur de la police.

Il faut rappeler que le nombre d’accidents pour le second trimestre 2021 est de 3577 avec 334 décès et 4655 blessés. 399 motos ont été impliquées. Pour toute l’année, il y a eu 680 décès sur les routes.

Boscar A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.