vendredi, septembre 24, 2021


Togo : des tonnes d’engrais vivriers en hausse pour soutenir les agriculteurs

Le Togo entend garantir une sécurité alimentaire à la population togolaise. C’est dans cette dynamique que le gouvernement offre aux…

Parredaction Catégorie Société le 13 août 2020 Étiquettes : , , , ,


Le Togo entend garantir une sécurité alimentaire à la population togolaise. C’est dans cette dynamique que le gouvernement offre aux producteurs agricoles des engrais de qualité chaque année. En raison de la Covid-19, la donation pour la campagne 2020-2021 a augmenté de 60 000 tonnes.

Cette initiative du gouvernement pour assurer une sécurité alimentaire, devrait accélérer la progression du Togo vers la réalisation effective du Plan National de Développement (PND). Elle passe par la réduction de la pauvreté et la transformation structurelle de l’économie, pour une croissance forte et durable.

Une amélioration de la sécurité alimentaire

Le gouvernement, conscient que l’agriculture est un enjeu majeur pour son développement, est déterminé à la métamorphoser pour une meilleure sécurité alimentaire. A cet effet, il s’inscrit dans une démarche fondée sur le renforcement des capacités de production des agriculteurs. Ceci dans le but de compenser les importations interrompues à cause du coronavirus et améliorer la productivité.

Alors pour cette campagne 2020-2021, la quantité d’engrais offerte a plus que doublé pour une renforcer la sécurité alimentaire. Elle est passée de 40 000 à 100 000 tonnes d’engrais vivriers. Ce qui par conséquent devrait faciliter de bons rendements pour les bénéficiaires.

Cette hausse devrait également accroitre les revenus des producteurs. Plus précisément, un revenu estimé à 230 milliards de FCFA par l’Etat togolais. En gros, une accélération du rythme de croissance.

Une contribution certaine au PND

L’ambition de faire du Togo un pays émergent semble faire peu à peu son bonhomme de chemin. Avec ce nouveau soutien accordé aux agriculteurs, les rendements seront plus importants au pays.

L’augmentation de la production agricole influencera les recettes générées par l’exportation de produits agricoles, notamment les produits transformés. Ce qui va professionnaliser davantage les agriculteurs. Aussi, elle contribuera à la création des milliers d’emplois dans le secteur et les services connexes.

C’est-à-dire la valorisation et la mise en marche des productions agricoles de qualité et en quantité. La mise en œuvre des pratiques agricoles résilientes permettent d’accroître la productivité et la production. En bref, le Togo tend vers une agriculture plus contributrice au Produit Intérieur Brut (PIB) selon l’axe 2 du PND.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *