Santé : la menace de la poliomyélite en Afrique a disparue, selon l’OMS

La poliomyélite en Afrique n’est plus une menace. Le continent a vaincu cette maladie qui provoque des paralysies chez les…

Parredaction Catégorie Santé international le 28 août 2020 Étiquettes : , , , , ,

La poliomyélite en Afrique n’est plus une menace. Le continent a vaincu cette maladie qui provoque des paralysies chez les enfants. C’est l’annonce faite par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ce mardi, 25 août 2020.

En 1996, l’OMS dénombrait plus de 70 000 cas de poliomyélite en Afrique. La situation a changé aujourd’hui. Les 47 pays ont donc été félicités par l’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Poliomyélite (IMEP) pour ce succès remporté.

Poliomyélite en Afrique, le continent en est exempt désormais

Durant les quatre (4) années dernières (depuis 2016), il n y a plus eu d’enregistrement de cas de poliomyélite en Afrique. D’où cette décision de la Commission Régionale de Certification pour l’Afrique. Celle-ci a certifié que la Région africaine de l’OMS était exempte de poliomyélite.

Pour l’Organisation, c’est une étape historique qui vient d’être franchie. Puisque désormais, 5 des 6 régions comptant l’OMS (plus de 90 % de la population mondiale) sont libérées du poliovirus sauvage. La fin de la poliomyélite en Afrique fait croire que son éradication sur le plan mondial est de plus en plus proche.

« Nous célébrons une des plus grandes victoires de l’histoire dans le domaine de la santé publique en Afrique », s’est réjoui le bureau de l’OMS au Togo. En effet, l’Afrique doit cette victoire aux différentes actions menées par les gouvernements. Ils ont coordonné avec efficience les efforts pour surmonter les principaux obstacles à la vaccination des enfants.

Eradication de la poliomyélite en Afrique, quel intérêt pour le continent

La poliomyélite est provoquée par le poliovirus sauvage (PVS). C’est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse. Elle attaque la moëlle épinière des enfants et entraine souvent une paralysie irréversible. Jusqu’à la découverte d’un vaccin en 1950, la polio était mondialement endémique.

Dans le cadre de l’élimination de la poliomyélite en Afrique, des ressources et compétences ont été mises en place par l’OMS. Celles-ci ont apporté une contribution notable aux systèmes africains de santé publique et de riposte aux flambées épidémiques. L’organisation l’a indiqué dans un communiqué.

Ces programmes de lutte ont positivement impacté la santé des communautés locales. Précisément, il facilite la réponse de la région africaine à la Covid-19. Il renforce aussi la vaccination systématique contre d’autres maladies à prévention vaccinale. Toutefois, l’organisation invite les acteurs impliqués à ne pas relâcher les efforts face à ce succès remarquable.

En rappel, la transmission du poliovirus sauvage se poursuit dans deux pays à travers le monde entier. Il s’agit du Pakistan et de l’Afghanistan.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *