Togo / Diplomatie : « Je vous le dis, le Togo est et sera un pays exportateur de paix », Robert Dussey

L’année 2020 a fait place à 2021. Et comme de coutume, le nouvel an est une occasion de parcourir les…

Parredaction Catégorie Dossiers le 4 janvier 2021 Étiquettes : , , , ,

L’année 2020 a fait place à 2021. Et comme de coutume, le nouvel an est une occasion de parcourir les différentes actions menées pour mieux embrasser de nouvelles perspectives. Le ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Régionale et des Togolais de l’Extérieur, Prof Robert Dussey, ne s’est pas soustrait à cet exercice.

Dans une interview exclusive accordée à nos confrères d’Afrique-news, le chef de la diplomatie togolaise a présenté le bilan des activités menées par son département. Malgré la crise sanitaire, Robert Dussey et son équipe se sont très vite adaptés et ont poursuivi la mise en œuvre de la politique étrangère par le biais de réunions virtuelles.

Togo, pays exportateur de paix

En 2020, le ministre des Affaires Etrangères a eu un agenda bien chargé. Au cours de son entretien, il est revenu sur les grandes lignes dont l’implication du Togo dans la crise politique au Mali. En effet, Bah N’daw et le Colonel Assimi Goita, respectivement Président et Vice-Président de la transition malienne, ont effectué chacun une visite de travail sur le sol togolais.

D’après Robert Dussey, le Togo a et continue de jouer un rôle majeur dans la crise malienne. « Je ne vous le cache pas, le Togo est déterminé à aider le peuple malien dans cette crise, pour plusieurs raisons », a confié le ministre. Il a donc évoqué la « solidarité », la « sécurité du Golfe de Guinée » et surtout la « médiation de la paix ». Cette dernière, a-t-il précisé, constitue l’un des traits caractéristiques de la politique étrangère du Togo.

« Je vous le dis, le Togo est et sera un pays exportateur de paix », a martelé le ministre Dussey. D’où les diverses actions entreprises par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé depuis le début de la crise politique malienne. « Le Président s’est personnellement mobilisé pour soutenir la transition en cours au Mali en maintenant un dialogue régulier et permanent avec tous les acteurs impliqués », a-t-il souligné.

Renforcement des relations de coopération avec d’autres pays

Au sein de la diplomatie togolaise, 2020 a été une année de « satisfecit sur le plan multilatéral ». Il y a eu des avancées notables dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale. Puisqu’indique le ministre, l’année avait démarré « sur des chapeaux de roue ». Ainsi, le diplomate a non seulement effectué plusieurs voyages, mais aussi reçu la visite de certains de ses homologues.

Déjà le 31 janvier 2020, a fait savoir Robert Dussey, j’ai effectué une visite de travail à Helsinki où j’ai eu de fructueux échanges avec mon homologue Finlandais, Pekka Haavisto. « Nous avions convenu de renforcer la coopération politique et commerciale entre nos deux pays », a-t-il précisé.

« Le Togo a également décidé de hisser à un niveau beaucoup plus ambitieux sa coopération avec la Fédération de Russie. C’est le sens de ma rencontre avec Sergey Lavrov, en février 2020 », a confié le diplomate togolais.
Pour ce faire, Robert Dussey a rencontré en février 2020, le ministre Russe des Affaires Etrangères, Sergey Lavrov. Ayant compris l’intérêt stratégique de se rapprocher des puissances émergentes, poursuit Robert Dussey, j’ai invité à Lomé le Ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Par ailleurs, il faut rappeler que le ministre Dussey a formulé ses vœux de nouvelle année aux populations togolaises ainsi qu’aux autorités. Aux jeunes togolais et africains, il leur a exhorté à « être les architectes de leur propre bonheur et à construire par eux-mêmes le monde dont ils rêvent ».

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *