dimanche, décembre 4, 2022


Togo : La RGPH-5 face à de folles rumeurs

À peine entamée le dimanche 23 octobre 2022, la 5e opération du Recensement Général de la population et de l’habitat…

Parredaction Catégorie Société le 26 octobre 2022 Étiquettes : , ,


À peine entamée le dimanche 23 octobre 2022, la 5e opération du Recensement Général de la population et de l’habitat (RGPH) fait face déjà à des folles rumeurs. Des spéculations qui risquent d’empêcher le bon déroulement de l’opération.

Sur les réseaux sociaux, on assiste à la diffusion des messages qui font appel à la fermeture des portes aux enquêteurs.

Une vague de fausses rumeurs risque de saboter le RGPH-5

Le RGPH-5 est lancé officiellement ce lundi à l’Hôtel 2 Février. Malgré les dispositions prises par le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires pour la réussite des opérations, une partie de la population suspecte déjà le recensement d’être une vaste opération électoraliste.

Les données collectées serviraient à l’Office togolais des recettes (OTR) pour élargir l’assiette de l’impôt, c’est ce que pensent d’autres, rapporte RepublicOfTogo. Sur les réseaux sociaux, les internautes mal avisés sont au bord de la panique. Pire, il y a une catégorie qui va loin en arguant que le recensement servirait à préparer le retour de la Covid-19.

Lire aussi: RGPH au Togo : La 5ème opération lancée ce lundi 24 octobre 2022

Le message est-il mal passé ?

Yawa Tsègan, la présidente de l’Assemblée nationale

Face à ces spéculations, Yawa Tsègan, la présidente de l’Assemblée nationale, appelle toute la population togolaise à ne pas confondre recensement de la population avec recensement électoral. En effet, l’objectif principal du RGPH-5 est d’établir le nombre de personnes exact qui vivent au Togo et connaître la population officielle de chaque commune et région.

Il s’agit donc d’une opération statistique qui consiste à compter, toute la population et tous les habitats sur l’ensemble du territoire. Le recensement fournit aux autorités publiques également des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement.
Ces informations collectées permettent de planifier des actions publiques telles que, la construction des écoles, des hôpitaux, des logements etc…

Lire aussi: Togo : le rapport du recensement général des établissements de tourisme au coeur d’un atelier

Se faire recenser, un acte civique mais obligatoire

C’est que stipule l’article 12 de la loi portant organisation de l’activité statistique au Togo promulguée le 03 juin 2011.

“Toutes personnes physiques et morales sont tenues de répondre avec exactitude à tous les questionnaires des enquêtes et recensements statistiques prévus dans le programme statistique national.”
Les autorités gouvernementales appellent donc tous les citoyens à faire preuve de civisme, surtout à réserver un accueil aux enquêteurs et à fournir des informations exactes et surtout précises. Pour rappel, le RGPH finit le 12 novembre 2022.

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.