RGPH-5: la FETAPH outille les techniciens de l’INSEED

Le RGPH 5 au Togo sera lancé bientôt.Le gouvernement togolais se prépare activement pour le démarrage du 5ème Recensement Général…

Parredaction Catégorie Dossiers le 11 mars 2021 Étiquettes : , , , ,

Le RGPH 5 au Togo sera lancé bientôt.Le gouvernement togolais se prépare activement pour le démarrage du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH 5). Plusieurs partenaires accompagnent le processus dont la Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées (FETAPH). Ce mercredi, 10 mars 2021, FETAPH a initié un atelier d’échanges et de sensibilisation à cet effet.

La rencontre a réuni les techniciens de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED). Il s’agit pour la FETAPH d’outiller les agents de cette institution chargée des enquêtes au Togo pour un recensement inclusif.

« Ne laissez personne de côté » lors de ce RGPH 5 au Togo

La sensibilisation des techniciens de l’INSEED porte sur la thématique « Recensement général de la population du Togo, ne laissez personne de côté ». En effet, ce projet vise à assurer la disponibilité de données fiables sur le handicap et les Personnes Handicapés (PH) au Togo.

Aussi, le RGPH 5 au Togo a pour objectif de contribuer à la réalisation d’un recensement plus inclusif qui prend en compte les PH, une couche considérée comme vulnérable. D’après le Directeur de programme par intérim à la FETAPH, Didier N’kekpo, les personnes handicapées font partie de la société et elles doivent être dénombrées.

pour ce RGPH 5 au Togo, spécifiquement, les participants sont outillés sur les questions du Washington Group, qui devraient permettre d’identifier les personnes handicapées. « Si ces questions sont intégrées dans les questions générales qui sont posées par l’INSEED, nous sommes sûrs que les personnes handicapées vont être prises en compte », a indiqué Didier N’kekpo.

Maitriser les concepts sur le handicap à travers le RGPH 5 au Togo

Le dernier recensement de la population et de l’habitat au Togo date de 2010. Selon les statistiques, il avait été dénombré six millions cent quatre-vingt-onze mille neuf cent cinquante-cinq habitants. Les personnes handicapées représentaient donc 1,6% des données.

Selon le Secrétaire général de l’INSEED, Animawou Tchiou, l’intérêt de l’INSEED de prendre part à cette séance, est de mieux comprendre les concepts portant sur le handicap. En effet, les participants ont été outillés sur les notions du handicap, l’inclusion ainsi que la formulation des questions du Washington Group sur les incapacités.

« Un questionnaire a été initié par Washington Group et des variables ont été définies. Ces variables devraient être bien maîtrisés afin de les intégrer dans le questionnaire de recensement général de la population de l’habitat », a précisé Animawou Tchiou.

Lire aussi / Budget du 5ème RGPH : le gouvernement sollicite la contribution des partenaires

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *