Togo/Réouverture des lieux de cultes : les premières célébrations, bilan satisfaisant

La réouverture des lieux de cultes au Togo a été effective, depuis le vendredi 17 juillet 2020, sur toute l’étendue…

Parredaction Catégorie Société le 21 juillet 2020


La réouverture des lieux de cultes au Togo a été effective, depuis le vendredi 17 juillet 2020, sur toute l’étendue du territoire togolais. Le constat de l’effectivité de cette réouverture des lieux de cultes au Togo a permis d’apprécier le respect des mesures barrières dans cette phase test.

Un tour fait depuis la réouverture des lieux de cultes au Togo, le vendredi 17 juillet 2020, dans les mosquées et églises de la capitale ont permis de constater la reprise des célébrations. Si par endroit, l’on a pu constater un mauvais signal, on retient que la plupart des églises ont fait l’effort de respecter les mesures barrières en ce qui concerne cette réouverture des lieux de cultes au Togo.

Une reouverture des lieux de cultes au togo du côté des fidèles musulmans

Déjà le vendredi 17 juillet 2020, les fidèles musulmans ont retrouvé le chemin des mosquées. Dans certains lieux de prières, les mesures barrières érigées contre la covid 19 semblent être respectées. Dans d’autres, cela n’a pas été le cas.

En effet, à Lomé, le Centre Culturel Islamique a été l’un des cadres de la Jumu’ah (prière du vendredi). Des fidèles musulmans y se sont retrouvés, pour la première fois depuis la fermeture des lieux de cultes le 20 mars.

Au sein de la mosquée, des mesures ont été prises pour respecter la distanciation sociale. On pouvait distinguer des bandes adhésives collées au sol, afin de montrer aux fidèles les dispositions à respecter dans le cadre de cette réouverture des lieux de cultes au Togo. Port de masque obligatoire et lavage des mains au gel hydro alcoolique avant l’accès à la mosquée.

Toutefois, à Bè-Kpota (quartier situé à l’est de Lomé), où on a observé beaucoup de monde à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée, pas de respect des gestes barrières, pas de distanciation physique. Ce qui est déplorable.

Chez les fidèles chrétiens

L’on peut constater le respect des mesures barrières et la distanciation sociale comme recommandé par les autorités administratives et sanitaires. Un marquage a été installé sur plusieurs sièges des fidèles chrétiens.

Bon nombre de fidèles ont exprimé leur joie et reconnaissance à Dieu qui a permis cette réouverture. « Nous appelons tous les chrétiens à faire preuve de maturité en joignant les actes de protection à la foi. Cela témoignera de notre maturité et aidera à élargir la réouverture à d’autres paroisses qui sont toujours fermées », a confié un fidèle.

A la lumière des constats faits lors des premières célébrations, il faut dire que même si tout s’était bien déroulé, des ratés n’ont pas manqué. D’où la nécessité d’une prise de conscience générale, afin que cette réouverture des églises et des mosquées soit un véritable succès.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.