Togo : réouverture de l’aéroport Gnassingbé Eyadema, entre exigences et enthousiasme

L’aéroport Gnassingbé Eyadema est de nouveau ouvert. Dans la même lignée que certains pays de la CEDEAO, le Togo a…

Parredaction Catégorie Dossiers le 4 août 2020 Étiquettes : , , ,


L’aéroport Gnassingbé Eyadema est de nouveau ouvert. Dans la même lignée que certains pays de la CEDEAO, le Togo a aussi rouvert son espace aérien depuis le 1er août 2020. Celui-ci était fermé depuis cinq mois en raison du Covid-19. A cet effet, de nouvelles dispositions ont été prises par le gouvernement togolais pour assurer la sécurité des passagers contre la pandémie.

Cette réouverture de l’aéroport Gnassingbé Eyadema vise à susciter une nouvelle reprise lente et progressive des activités économiques. Une relance qui devrait redonner confiance aux voyageurs qui sont toujours hantés par l’idée d’une quelconque contamination.

Les nouvelles exigences d’embarcation

Pour garantir la santé et la sécurité des passagers, de nouvelles orientations ont été mises place pour faciliter la reprise des vols à l’aéroport Gnassingbé Eyadema. A cet effet, les voyageurs auront désormais à renseigner un formulaire de déclaration de santé et d’immigration. Ledit document est disponible sur le site « voyage.gouv.tg ».

Outre cela, qu’ils soient en partance ou en entrance, ils devront également effectuer un test crucial dénommé « PCR Covid-19 ». Cet examen d’un cout de 40000 FCFA, payable lors de l’enregistrement devra s’effectuer 72 heures avant le départ du vol concerné. Ceci afin de prouver qu’ils ne sont pas porteurs de la maladie du coronavirus.

De plus, les passagers, à leur arrivée à Lomé, devront impérativement installer prioritairement sur leur téléphone l’application contact tracing « TOGO SAFE » et la garder activé tout au long de leur séjour.

Un enthousiasme retrouvé pour les passagers

Les frontières aériennes togolaises enfin rouvertes, c’est une grande joie qui anime les togolais. Ils peuvent à présent reprendre en toute sécurité leurs habitudes de vol. Cette réouverture de l’aéroport Gnassingbé Eyadema constitue, pour eux, un grand bon vers un retour à la normale.

Ce nouveau dispositif devrait permettre une reprise du trafic aérien. En gros, une condition indispensable à la relance de l’économie togolaise. C’est le cas notamment pour le secteur hôtelier et touristique qui se meurt depuis le début de la maladie.

Ainsi, ces nouvelles modalités pratiques de vols internationaux au Togo auraient pour incidence de réduire les risques de contaminations de la Covid-19 dans le transport aérien et surtout d’assurer la circulation aérienne dans les meilleures conditions qui soient.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *