Rentrée parlementaire 2022 : une session laborieuse des députés ce 1er mars à Kara

Après une année parlementaire 2021 bien remplie avec 29 lois votées, l’Assemblée nationale fait sa rentrée parlementaire 2022 ce mardi…

Parredaction Catégorie Politique le 28 février 2022 Étiquettes :


Après une année parlementaire 2021 bien remplie avec 29 lois votées, l’Assemblée nationale fait sa rentrée parlementaire 2022 ce mardi 1er mars au Palais des congrès de Kara. L’annonce de cette rentrée délocalisée dans la grande ville du nord a été faite en début de journée sur les canaux officiels de l’institution.

Au programme de la première session ordinaire de cette rentrée parlementaire de l’institution dirigée par Yawa Tségan, le renouvellement des membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), ainsi que de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).

Une rentrée parlementaire laborieuse

Rentrée parlementaire 2022 : une session laborieuse des députés ce 1er mars à KaraIl convient de préciser que l’Assemblée nationale est un pièce maîtresse de la gouvernance et de la vie institutionnelle au Togo. En effet, en plus de voter les lois et d’exercer un contrôle permanent de l’action gouvernementale, elle est partiellement responsable de la désignation et de la validation des membres de plusieurs institutions sectorielles de la République.

C’est à cet exercice que seront soumis les représentants du peuple à cette rentrée parlementaire où les membres de ces institutions notamment la Cour constitutionnel, la Commission Électorale Nationale Indépendante, en passant par la Commission Nationale des Droits de l’Homme et la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication seront élus.

Session parlementaire laborieuse

Rentrée parlementaire 2022 : une session laborieuse des députés ce 1er mars à KaraEn rappel, au cours de la précédente session, dite session budgétaire, l’Assemblée nationale avait notamment procédé à l’adoption du budget de l’Etat pour l’exercice 2022, budget s’élevant à un peu plus de 1779 milliards FCFA. Les parlementaires avaient validé au cours du mois de novembre les lois de règlement des Budgets de l’Etat concluant les années 2016, 2017, 2018 et 2019.

Par ailleurs, plusieurs textes de lois relatifs aux réformes du cadre macroéconomique ont également été adoptés par l’institution au cours de cette session. Il s’agit notamment de ceux relatifs aux marchés publics et aux contrats de partenariats public-privé (PPP).

Il faut rappeler que cette rentrée parlementaire délocalisée à Kara, au Nord du Togo, s’inscrit dans une optique de proximité entre l’hémicycle et les citoyens.

Klétus Situ

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.