Concours de recrutement, grève de la FESEN : Gilbert Bawara édifie l’opinion

Les menaces de grève de la FESEN ainsi que le concours de recrutement dans l’administration générale pour le compte de…

Parredaction Catégorie Société le 2 novembre 2021 Étiquettes : ,


Les menaces de grève de la FESEN ainsi que le concours de recrutement dans l’administration générale pour le compte de l’année 2021 sont là les sujets qui ont meublé la sortie médiatique du ministre de la Fonction Publique Gilbert Bawara, ce mardi 2 novembre 2021.

Concours de recrutement, grève de la FESEN : Gilbert Bawara édifie l'opinionInvité sur la radio privée Victoire FM, le ministre a confirmé la tenue du concours de recrutement dans l’administration générale. Depuis 2009, le Togo ne s’est plus penché sur la question, et ce, en raison de diverses raisons évoquées par le ministre. Quant au projet de grève de la FESEN (Fédération des syndicats de l’éducation nationale). M. Bawara a opposé un refus catégorique.

Un concours sur mesure…

Quoique le concours de recrutement dans l’administration générale tienne, il se déroulera avec beaucoup de particularités.

Concours de recrutement, grève de la FESEN : Gilbert Bawara édifie l'opinion« Le concours de recrutement dans l’administration générale pour le compte de l’année 2021 est bien maintenu et aura lieu. Il est envisagé un recrutement de 1.500 nouveaux agents et ceci, en fonction des moyens et ressources budgétaires » a indiqué le ministre. « Presque tous les services sont concernés, toutes les administrations, tous les ministères et toutes les institutions de l’Etat », a-t-il ajouté.

Bawara a également expliqué que « le concours sera général en ce sens que c’est tous les services qui seront pris en compte mais les épreuves se feront en tenant compte des profils ». « Il y a, par exemple, des épreuves particulières pour ceux qui y participent pour être des juristes ; il y aura des épreuves différentes en fonction des profils » a-t-il poursuivi. « Ce qui fait qu’à la fois nous nous accolons au plus près des besoins réels des services de l’Etat et en même temps il y a plus d’équité et de justice »,s’est félicité le ministre.

« Nous sommes en train de finaliser avec le ministère de l’Economie et des Finances les modalités financières et budgétaires d’organisation de ce concours », rassure-t-il.

Le cas de la grève de la FESEN évoqué

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) annonçait une grève de 48 heures à compter de ce mercredi 3 novembre. Le ministre a touché du doigt ce cas qu’il qualifie d’illégal.

Concours de recrutement, grève de la FESEN : Gilbert Bawara édifie l'opinionCette grève de la FESEN est illégale. Et tout enseignant qui y répondra favorablement doit s’apprêter à répondre également des conséquences telles que prévues par la loi notamment l’article 324 du nouveau Code de travail. Tel est l’avertissement lancé par le ministre de la Fonction publique, du travail et du dialogue social.

Notons que l’article en question, donne deux conditions indispensables et essentielles qu’il faut respecter avant de faire grève. La première condition, c’est de passer par des négociations préalables qui doivent déboucher sur un procès-verbal, consacrant soit un accord ou un désaccord. La deuxième condition, c’est d’adresser à l’employeur un préavis de grève de dix jours.

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.