Quatrième session ordinaire à Agoè-Nyivé 1: Kovi Adanbounou demande une implication pour sa réussite

Le maire Kovi Akoété Adanbounou a officiellement donné le ton de la quatrième session ordinaire de l’année 2020 de la…

Parredaction Catégorie Dossiers le 9 décembre 2020 Étiquettes : , , , , ,

Le maire Kovi Akoété Adanbounou a officiellement donné le ton de la quatrième session ordinaire de l’année 2020 de la commune d’Agoè-Nyivé 1, ce mardi 8 décembre à Lomé. Une occasion, pour lui, d’inviter ses collaborateurs à faire montre d’une volonté et d’une abnégation pour la réussite de ladite session.

Pour une meilleure gestion de la commune, cette session est essentiellement consacrée au budget exercice 2021. Elle a connu la présence des conseillers municipaux et des invités.

Kovi Adanbounou souhaite un budget concret et réaliste

A l’ouverture de la séance, le maire Kovi Adanbounou a rappelé les difficultés auxquelles sa commune a été confrontée au cours de cette année.

« Notre parcours n’a pas été de tout repos et de toute évidence certes. Nous avons navigué à vue au cours de cette année avec le rejet du budget 2020 par notre ministère de tutelle. Ce qui nous a rendu la tâche difficile.

Nous nous sommes confrontés à des difficultés majeures d’ordre financier pour gérer des impératifs. Ces impératifs aussi catégoriques soient-ils, nous ont permis de comprendre la nécessité de disposer d’un budget concret et réaliste », a- souligné Kovi Adanbounou.

Plusieurs sujets sont prévus notamment la présentation du projet de budget primitif 2021 de la commune ; suivre les orientations du ministère de l’Administration Territoriale, dans la prise des décisions, formuler des recommandations et adopter le budget 2021 de la commune.

Une grande importance

Pour le maire de la commune Agoè-Nyivé 1, Kovi Adanbounou, la session revêt une grande importance car elle leur permet de définir les bases d’une gestion pragmatique et réaliste de leur commune pour 2021 et les années à venir.

A cet effet, il a souhaité la contribution de tous les collaborateurs, afin qu’à l’issue qu’ils puissent disposer d’un budget modèle selon les directives reçues auprès du ministère de tutelle.

« Nous sommes à notre dernière session ordinaire de l’année 2020, et c’est une session tout à fait particulière. C’est une session qui aura le mérite de nous permettre de poursuivre avec sérénité l’aventure pour les années à venir. Aussi, mettons-y de la volonté et de l’abnégation pour sa réussite », a-t-il lancé.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *