vendredi, septembre 24, 2021


Propriété intellectuelle/Mise en place des plateformes innovatrices : les entrepreneurs invités à plus de mobilisation

Les différents acteurs impliqués dans l’invention et la recherche ont célébré ce lundi, 13 septembre 2021, la 22ème Journée Africaine…



Les différents acteurs impliqués dans l’invention et la recherche ont célébré ce lundi, 13 septembre 2021, la 22ème Journée Africaine de la Technologie et de la Propriété Intellectuelle (JATPI). Cette commémoration coïncide avec l’anniversaire de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI).

Pour cette édition, les activités se déroulent autour du thème : « Propriété intellectuelle, innovation et développement des entreprises en Afrique ». Au Togo, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, Kodjo Adedze, s’est adressé aux différents acteurs.

Lire aussi: OAPI, les experts expliquent le concept à Lomé

L’édition 2021 de la propriété intellectuelle marquée par deux faits majeurs 

En effet, les acteurs concernés sont entre autreS, les inventeurs, les chercheurs, les acteurs de la créativité, les opérateurs économiques ainsi que les investisseurs potentiels. L’initiative vise à les sensibiliser sur le rôle que jouent la propriété intellectuelle et l’innovation dans le développement technologique et celui des entreprises.  Aussi, leur rappeler l’importance de ces deux facteurs dans le développement socio-économique d’un pays.Propriété intellectuelle/Mise en place des plateformes innovatrices : les entrepreneurs invités à plus de mobilisation

Comme l’édition 2020, cette célébration intervient dans un contexte particulier marqué par la pandémie de la Covid-19. D’après le ministre Kodjo Adedze, la 22ème journée africaine de la Technologie et la Propriété Intellectuelle est marquée par deux faits majeurs.

D’une part, il s’agit de la persistance de la pandémie de la covid19 qui a des effets néfastes sur tout l’environnement économique et industriel. D’autre part, il y’ a l’adoption par le Conseil d’administration de l’OAPI, d’un mécanisme de financement des innovations technologiques.

« Le signal positif donné, à travers le second fait majeur, en dépit des défis liés à la pandémie, est l’occasion pour les Etats, la société civile et nos partenaires au développement de se rappeler de l’un des défis majeurs du continent, celui de son développement technologique et économique », a-t-il indiqué.

L’appel du ministre à l’endroit des entrepreneurs togolais

En effet, le choix de la thématique de cette édition, est motivé par la ferme volonté des Etats de l’OAPI, d’utiliser la propriété intellectuelle comme un moteur de croissance à travers la création et le développement d’entreprises innovantes.

Ainsi, l’OAPI envisage la mise en place des plateformes innovateurs/entreprises en faveur des Très Petites et Moyennes Entreprises (TPME). L’idée est de leur permettre de disposer d’innovations nécessaires à leur développement, leur compétitivité et leur croissance.

Propriété intellectuelle/Mise en place des plateformes innovatrices : les entrepreneurs invités à plus de mobilisation« J’encourage donc les inventeurs, les innovateurs, les centres de recherche, les universités et tous les autres acteurs de la créativité, les opérateurs économiques et les responsables des TPME à participer activement à la mise en place de cette plateforme afin de donner une impulsion au développement d’entreprises dans notre pays ».

C’est l’appel du ministre Kodjo Adedze, à l’endroit des acteurs concernées au Togo. Il faut préciser que, cette initiative de l’organisation, entre dans le cadre de sa mission d’accompagner ses Etats membres dans leur développement technologique et économique. L’OAPI est composée de dix-sept (17) Etats africains.

A ne pas manquer: « l’INPIT fait de l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle, son cheval de bataille », Kodjo Adedze

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *