Pour la promotion du genre au Togo, Faure Gnassingbé confirme de nouveau son engagement

Pour la promotion du genre au Togo, Faure Gnassingbé confirme de nouveau son engagement. En effet, au Togo, la présidence…

Parredaction Catégorie Politique le 28 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

Pour la promotion du genre au Togo, Faure Gnassingbé confirme de nouveau son engagement. En effet, au Togo, la présidence de l’Assemblée Nationale est occupée par une femme, en l’occurrence Yawa Tsegan. En nommant, ce lundi, Victoire Tomegah Dogbé à la tête de la primature, Faure Gnassingbé témoigne ainsi son attachement à la promotion de la gente féminine.

Faure Gnassingbé a nommé, lundi, des femmes à des postes clés. Il s’agit de Victoire Tomegah Dogbé et Sandra-Johnson Ablamba. Elles sont nommées respectivement au poste de Premier ministre et de Secrétaire Générale de la présidence. Toutes deux sont originaires de la préfecture des Lacs (Sud).

Ces nominations renforcent encore une fois de plus la politique de promotion du genre au Togo du chef de l’Etat, en matière de promotion du genre. C’est l’un des points essentiels du programme de gouvernance du président de la République, qui veut donner une place de haut rang aux femmes. Surtout, en ce qui concerne les affaires politiques. Sur ce registre, Faure Gnassingbé sait compter sur de brillantes femmes qui apportent chaque instant leur pierre à la construction de l’édifice national.

Des compétences reconnues encourageant la promotion du genre au Togo

Les femmes brillantes et intellectuelles, le Togo n’en manque pas et sont les heureuses élues de cette promotion du genre au Togo. Victoire Tomegah Dogbé qui succède à Selom Klassou n’est pas un visage nouveau en matière de gestion de la chose publique. Elle était, avant cette nomination, Directrice de cabinet de la présidence et ministre du développement à la base. Elle a mené plusieurs projets au profit des jeunes, notamment dans le domaine de l’artisanat et de l’insertion. Ses compétences sont très reconnues et ne font l’ombre d’aucun doute, au regard de son bilan remarquable à la tête de son précédent poste ministériel.

Sandra-Johnson Ablamba, quant à elle, succède à Tévi-Benissan. Elle fut ministre déléguée en charge du climat des affaires. A son poste, elle a permis au Togo d’avoir un climat sain et propice pour les affaires. Ce que reconnaissent la plupart des organisations et organismes internationaux. Sur ce registre, la conseillère du chef de l’Etat a été d’une utilité pour l’amélioration de l’économie togolaise.

Pour la promotion du genre au Togo, Faure Gnassingbé confirme de nouveau son engagement (2)

La promotion du genre au Togo: une préoccupation de plus pour Faure Gnassingbé

A la suite des dernières législatives, Faure Gnassingbé a insisté au sein de son parti pour qu’une femme soit placée à la tête du parlement. C’est dans le cadre de la poursuite de son programme qui vise à la promotion du genre au Togo et de donner plus de visibilité aux femmes dans les sphères politiques. D’ailleurs, lors des élections législatives en question, il a réduit de moitié la caution des candidates par rapport aux hommes.

Cela a permis aux femmes de se présenter en nombre sur les listes de candidats. Faure Gnassingbé a même encouragé les candidatures féminines au sein de son parti. Tout cela, il faut l’ajouter aux multiples initiatives déjà mises en branle dans le cadre de la promotion du genre au Togo. Il s’agit d’aider ces dernières à s’émanciper, mais aussi à réduire des disparités en termes de postes, entre ces femmes et les hommes.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *