Projet RESADE au Togo : deux ans après, d’importantes réalisations au profit des agriculteurs

La mise en œuvre du projet RESADE au Togo est pilotée par l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) depuis 2019….


[bsa_pro_ad_space id=4]

La mise en œuvre du projet RESADE au Togo est pilotée par l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) depuis 2019. On entend par RESADE, Résilience Agricole à la Salinité par le Développement et la Promotion de Technologies adaptées aux Producteurs Vulnérables. Il est destiné à six (06) pays, qui sont tous touchés par la salinité.

Il s’agit notamment de la Gambie, du Libéria, de la Sierra Leone, du Botswana, du Mozambique, de la Namibie et du Togo. Le projet RESADE au Togo vise à améliorer la sécurité alimentaire et à réduire la pauvreté chez les petits agriculteurs. Depuis sa mise en œuvre, d’énormes réalisations ont été enregistrées.

Exclusif: Rendements agricoles au Togo : les conseils de Lombo Yawo, DG de l’ITRA aux cultivateurs

Projet RESADE au Togo : deux ans après, d’importantes réalisations au profit des agriculteursProjet RESADE au Togo, bilan des activités menées en 2020

Les actions menées dans le cadre du projet RESADE au Togo, au cours de l’année 2020 ont fait l’objet d’une rencontre ce mercredi, 21 juillet 2021 à Lomé. L’initiative portée par le Centre International pour l’Agriculture Biosaline (ICBA) bénéficie d’un appui financier du Fonds International de Développement Agricole (FIDA). Ce, pour une période de quatre (04) ans.

Les réalisations sont notamment d’ordre technique et matériel. Les informations livrées par l’équipe de mise en œuvre révèlent que des sites de bonnes pratiques ont été construites. Une étude socio-économique de base a été menée à Assahoun dans la préfecture de l’Avé.

A ne pas manquer: Agriculture au Togo : les experts réfléchissent sur de nouvelles variétés végétales

L’année 2020 a été aussi marquée par la réalisation de la monographie du système de production agricole. La région de la Kara et de la Centrale ont fait l’objet d’une étude sur l’irrigation et la salinité. Les recherches ont donc été sanctionnées par des tests de variétés de riz tolérant à la salinité.Projet RESADE au Togo : deux ans après, d’importantes réalisations au profit des agriculteurs

D’après Chantal Goto, coordonnatrice du projet, la salinité provoque une baisse de la production agricole et à l’abandon des terres. Ainsi, elle reste une contrainte d’intensification des cultures et un facteur de risque pour la sécurité alimentaire.

Lire aussi: Pour l’agriculture au Togo, la BIDC met 1 milliard de Francs sur la table

Projet RESADE au Togo, les formations au rendez-vous

2020 a été une année riche en termes de renforcement de capacités. Les coordonnateurs ont été outillés sur la gestion financière et l’élaboration de rapports financiers. Les chercheurs de l’ITRA ont tenu des séances de travail avec le comité de pilotage, en ce qui concerne la visibilité des activités réalisées.

Projet RESADE au Togo : deux ans après, d’importantes réalisations au profit des agriculteursLa salinité des sols, a fait comprendre Chantal Goto, est provoquée par des pratiques d’irrigation inappropriées. On note entre autres l’utilisation excessive d’engrais ainsi que l’irrigation qui entraîne une saturation en eau. Ces facteurs conduisent donc à l’engorgement et à l’intrusion d’eau de mer dans les sols agricoles des zones côtières.

En rappel, des forages et un dispositif d’irrigation goutte-à-goutte ont été mis en place. Le but est de tester les différentes technologies programmées sur le projet RESADE au Togo. Des données sur les indicateurs de vulnérabilité, météorologiques et sur la salinité des eaux dans la région maritime ont été collectées.

Important: Financement des projets : le FAIEJ et le PNUD en quête des PME innovants, les critères à découvrir

Christelle A.

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *