Togo : les professionnels de médias outillés sur l’utilisation citoyenne du numérique

L’utilisation citoyenne du numérique au service de la culture démocratique, était au cœur d’un atelier ce jeudi 25 novembre 2021…

Parredaction Catégorie Société le 26 novembre 2021 Étiquettes :


L’utilisation citoyenne du numérique au service de la culture démocratique, était au cœur d’un atelier ce jeudi 25 novembre 2021 au CASEF. Il a réuni les journalistes et professionnels de médias autour du thème : « Média, démocratie numérique et participative citoyenne ».

Intervenant dans les domaines du droit, de la formation civique et des questions démocratiques, les spécialistes ont richement nourri les participants sur divers thématiques. Il s’agit de l’« Etat de droit, démocratie et liberté d’expression et d’information », des « Médias et NTIC face aux enjeux de la protection des données à caractère personnel dans un contexte démocratique ». Et pour finir sur les « Médias et utilisation citoyenne des NTIC au service de la culture démocratique ».

Utilisation citoyenne du numérique pour cultiver la démocratie

https://lomegraph.com/un-edifice-pour-prevenir-la-cybercriminalite-au-togo/L’atelier a débuté par les mots d’ouverture du Directeur du renforcement démocratique. Suivis par le discours du représentant du Ministre des Droits de l’Homme, de la Formation à la Citoyenneté, des Relations avec les Institutions de la République (MDHFCRIR).

L’atelier sur l’utilisation citoyenne du numérique, est financé sur fonds de l’Etat. Organisé par le MDHFCRIR à l’endroit des hommes de médias, il a eu pour objectif de contribuer au renforcement de la culture démocratique au Togo.

Spécifiquement, l’initiative vise entre autres, à amener les professionnels de médias à une prise de conscience dans l’exercice de leur fonction et la responsabilité dans le renforcement de la culture démocratique. Pour les amener à une utilisation citoyenne du numérique, les journalistes ont été sensibilisés sur les limites à l’utilisation des données personnelles. Mais aussi le cadre légal et institutionnel de réglementation des médias.

Des approches participatives et interactives

Avec des cas pratiques, les intervenants ont démontré aux acteurs, l’usage des fondements juridiques lors des collectes ou des traitements des données. Aussi, ils ont été éclairés sur les dangers de la violation des principes cardinaux de l’éthique et de la déontologie ; sur les fake news et sur le traitement biaisé des informations à coloration politique.

Les organisateurs de l’atelier sur l’utilisation citoyenne du numérique espèrent, à l’issue de la formation, le renforcement de la synergie des actions entre les acteurs concernés et le Ministère des droits de l’homme. Aussi, la maitrise des limites liées à l’utilisation des données personnelles et le cadre légal et autres textes relatifs à l’utilisation du numérique au Togo est fortement attendue.

De leur côté, les acteurs impliqués ont été satisfait sur la qualité de l’atelier et ont remercié le gouvernement pour ce rendez-vous du donner et du recevoir. La séance a été bouclé sur quelques recommandations faites par les acteurs conviés à une utilisation citoyenne du numérique. Ils sont souhaité que les autorités pérennisent ces genres d’activités pour la bonne marche de la presse togolaise.

 Hervé A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.