Togo/PROCEMA : des dialogues communautaires autour des violences basées sur le genre dans les Savanes

Le PROCEMA (Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif)  a organisé une rencontre d’échange autour de la thématique…


Le PROCEMA (Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif)  a organisé une rencontre d’échange autour de la thématique des violences basées sur le genre hier lundi 30 novembre dans la région des savanes.

L’initiative s’est déroulée également dans les autres régions du pays et vise à relever les avis des populations afin d’élaborer un programme basé sur les questions du genre au Togo.

Les violences basées sur le genre, sujet de discussions du PROCEMA

Cette initiative qui émane du PROCEMA s’inscrit dans une démarche qui répond à sa volonté de décentraliser la problématique du genre.

Au cours de la rencontre, la parole était libre et démocratique. C’était une occasion pour les femmes de s’exprimer librement. « Qu’on permette aussi aux femmes de jouir et de s’épanouir dans le domaine politique. On dit souvent que la femme quand elle devient riche, elle ne respecte pas son mari. C’est un faux problème », a laissé entendre une participante.

Elaborer un programme sur le genre au Togo

« Au niveau décentralisé, nous avons choisi 18 localités en raison de trois localités par région en vue d’amener les acteurs de base à réfléchir sur la thématique, à mieux comprendre les enjeux qui sont liés à la question du genre, à amener la base à discuter de ces questions du genre qui ne doivent pas être des questions uniquement intellectuelles à Lomé », a déclaré le chef canton de Mango, NABIEMA Tabl Zakar.

Egalement, il faut qu’on comprenne aussi la base pour pouvoir faire un programme pertinent sur le genre au Togo, a-t-il poursuivi.

Pour Ba Moussa, Chef de Projet PROCEMA, il nous appartient en tant que leaders d’opinions de la communauté de pouvoir accompagner l’effort du gouvernement, afin que les femmes puissent enfin se lever pour aller de l’avant.

A terme, les conclusions de ces discussions communautaires seront transmises au ministère des actions sociales dans l’optique d’élaborer un programme holistique et cohérent sur la question du genre au Togo.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *