Le premier ministre du Togo Victoire Tomégah-Dogbé à l’écoute des différents acteurs

Le premier ministre du Togo Victoire Tomégah-Dogbé à l’écoute des différents acteurs. En effet, La cheffe du gouvernement togolais, Victoire…

Parredaction Catégorie Dossiers le 18 novembre 2020 Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Le premier ministre du Togo Victoire Tomégah-Dogbé à l’écoute des différents acteurs. En effet, La cheffe du gouvernement togolais, Victoire Tomégah-Dogbé a conversé avec plusieurs Organisations de la Société Civile (OSC) ce mardi, 17 novembre. Les échanges se sont déroulés à la primature. Aussi, le Premier ministre a reçu en audience les présidentes des femmes des marchés du Grand Lomé.

Ladite délégation était conduite par la Directrice Générale de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), Mazalo Katanga. L’UONGTO, la FONGTO, le GF2D et la FODDET sont les OSC qui ont discuté avec le premier ministre du Togo Victoire Tomégah-Dogbé.

Soumettre les projets au premier ministre du Togo

Les responsables des commerçantes des grands marchés de Lomé ont au nom de toutes leurs collègues félicité la premier ministre du Togo, Victoire Tomégah-Dogbé pour sa nomination à la tête de la primature. Elles ont également remercié le chef de l’Etat pour ses multiples actions en faveur de la promotion de la gente féminine.

« Nous, les femmes des marchés, sommes fières de cet honneur », a indiqué la porte-parole Pascaline Dangbuié, au sortir de l’audience. « Nous avons saisi l’occasion pour lui soumettre nos projets qui nous tiennent vraiment à cœur dans nos marchés », a-t-elle poursuivi.

Le premier ministre du Togo Victoire Tomégah-Dogbé à l’écoute des différents acteurs (2)

Priorité aux questions de développement chez le premier ministre du Togo

Chez le premier ministre du Togo, les responsables des OSC ont évoqué les sujets de développement. Aussi, ils ont ensemble discuté de la collaboration « qui devrait exister entre le gouvernement et les OSC togolaises ».

D’après les acteurs, cette collaboration devrait se faire dans une logique de complémentarité. « La société civile complète l’action gouvernementale sur le terrain et il est nécessaire que nous puissions discuter de quelle manière nous pouvons produire la synergie nécessaire à l’efficacité », a indiqué le porte-parole de la délégation, Komi Akpa.

D’après lui, les acteurs ont eu une oreille attentive de la part du premier ministre du Togo Dogbe. Au nom de ses collègues, il a dit avoir été séduit par la présentation de sa politique. « Nous pensons que nous devons accompagner cette politique dans une logique de partenariat », a précisé Komi Akpa.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *