Port sec d’Adétikopé : 20 hectares pour accueillir 12 500 conteneurs simultanément

Depuis dimanche, le port sec d’Adetikopé est mis en branle. Cette plateforme de manutention et de transbordement des marchandises est…

Parredaction Catégorie Economie le 18 janvier 2022


Depuis dimanche, le port sec d’Adetikopé est mis en branle. Cette plateforme de manutention et de transbordement des marchandises est désormais opérationnelle pour désengorger le port autonome de Lomé et servir les pays de l’hinterland.

Le Togo concrétise graduellement, à travers ces nouvelles installations de port sec d’Adetikopé, son ambition de devenir un hub logistique de la sous-région ouest africaine.

Un port sec moderne

Port sec d’Adétikopé : 20 hectares pour accueillir 12 500 conteneurs simultanémentLe nouvel espace logistique qu’héberge la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA), avec une capacité d’accueil de 12 500 conteneurs simultanément, dispose d’un équipement moderne, d’une plateforme de manutention et de transbordement de marchandises en provenance ou à destination de Lomé.

Pour le ministère en charge de l’économie maritime, « Ce jour (dimanche, ndlr), le port sec d’Adétikopé est rendu OPÉRATIONNEL ! CMA CGM convoiera ses conteneurs débarqués sur le site en attendant leur transfert vers les pays de l’Hinterland. En marche vers un Togo, hub logistique de 1er rang dans la sous-région. ».

Impact sur la circulation

L’ouverture du port sec d’Adetikopé permettra, outre sa valeur incontournable de désengorgement du premier port en eau profonde de la côte ouest africaine, le port autonome de Lomé, de rendre fluide la circulation dans la ville.

Port sec d’Adétikopé : 20 hectares pour accueillir 12 500 conteneurs simultanémentDe ce fait, la capitale du Togo, Lomé est en passe de devenir un centre logistique de premier ordre dans la sous-région ouest africaine. Ce nouveau positionnement sur le littoral du Golfe de Guinée va, immanquablement, contribuer à la croissance économique du pays et à l’intégration sous régionale.

Aussi, le port sec d’Adetikopé et ses différents atouts constituent une réelle manifestation de la volonté du président de la République, Faure Gnassingbé, de créer d’ici 2026, plus de 30 000 emplois grâce à la mise en place en juin 2021 de cette Plateforme industrielle d’Adetikopé. Il va, également, créer de la richesse au bénéfice de la population togolaise.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.