Le port autonome de Lomé s’équipe pour répondre à la croissance de ses activités

De nouveaux équipements de manutention ont été livrés au Port autonome de Lomé (PAL) ce 24 février. L’annonce a été…



De nouveaux équipements de manutention ont été livrés au Port autonome de Lomé (PAL) ce 24 février. L’annonce a été faite par le ministère en charge de l’économie maritime sur son compte Facebook. Ce lot de matériels, deux grues mobiles acquises pour le compte de Lomé Container Terminal (LCT), a été réceptionné par Edem Kokou Tengue, ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière.

“La réception de ces équipements de marque LIEBHERR LHM 800-54 M vient répondre en partie aux besoins engendrés par la forte augmentation des activités au port autonome de Lomé”, indique le service de communication du ministère.

Croissance des activités au port autonome de Lomé

Le port autonome de Lomé s’équipe pour répondre à la croissance de ses activitésLe port autonome de Lomé a en effet connu une croissance soutenue de ses activités au cours de ces dernières années. Cette croissance concerne à la fois les activités de manutention, de transbordement, le trafic des navires et le nombre de conteneurs traités par année. “En effet, la quantité de marchandises transitant par le PAL ne cesse d’augmenter : elle a augmenté  de 14 % entre 2020 et 2021, passant de 25,9 millions de tonnes manipulées en 2020 à 29,6 millions de tonnes en 2021”, informe le ministère de tutelle.

Dans le même temps, le trafic des conteneurs est en croissance de 15 %, passant de 1,7 million de conteneurs en 2020 à 1,9 millions de conteneurs en 2021. Cette croissance du volume de marchandises et de conteneurs est bien évidemment impulsée par une progression du nombre de navires que le port autonome accueille par an. Ce chiffre a quant à lui crû de de 7,8% par rapport à 2020.

Composante essentielle de la chaîne logistique

Le port autonome de Lomé s’équipe pour répondre à la croissance de ses activitésPort en eau profonde, et porte d’accès au commerce maritime de plusieurs pays de l’hinterland, le Port autonome de Lomé est un élément essentiel dans la chaîne logistique de l’économie togolaise. Mis en association avec la Plateforme Industrielle d’Adétikopé et son port sec,  étant également au bout du corridor stratégique Lomé-Ouagadougou-Niamey, le port autonome représente, selon certains observateurs, la clé de voûte du positionnement du Togo en tant que hub logistique régional.

Klétus Situ

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.