Nigeria/police de Kano : un homme enfermé par ses parents pendant 07 ans

La police de Kano a secouru, lundi soir, un homme de 32 ans, Ahmad Aliyu. Ceci après la rocambolesque affaire…

Parredaction Catégorie Société le 19 août 2020 Étiquettes : , , ,

La police de Kano a secouru, lundi soir, un homme de 32 ans, Ahmad Aliyu. Ceci après la rocambolesque affaire du jeune Jibril Aliyu (10 ans), qui avait été attaché par sa marâtre, durant plus de 2 ans, avec les animaux.

Il avait été enfermé par son père et sa belle-mère, pendant 7 ans, à Farawa Babban Layi, dans les quartiers de Mariri, dans la région du gouvernement local de Kumbotso, dans l’Etat de Kano, révèle Afrik.com.

Des jours sans nourriture ni de l’eau

L’homme de 32 ans, Ahmad Aliyu, qui avait l’air émacié et déshydraté, dans une vidéo odieuse, a passé des jours sans nourriture ni eau et buvait son urine. Une source a déclaré à Hum Angle Média qu’Ahmad avait été « emprisonné » par ses parents, parce qu’il le soupçonnait d’avoir commencé à fumer et à se livrer à la consommation de drogue.

Une dame nommée Rahama, qui vit dans les quartiers Farawa Babban Layi Mariri, a alerté la police de Farawa et Human Rights Network, qui sont venus secourir l’homme. Lorsque la police et le groupe de défense des droits de l’Homme sont arrivés, la belle-mère a insisté sur le fait qu’Ahmad n’était pas chez lui, ce qui a forcé l’équipe à démolir des endroits dans la maison à sa recherche.

Une intervention de la police de kano

La police de Kano a ensuite arrêté l’homme et sa femme et emmené leur victime à l’hôpital, pour des soins intenses, en raison de son état de santé très fragile, causé par sept ans de maltraitance, infligée par ses propres parents. À noter la recrudescence des violences familiales et les cruautés inhumaines dans cette région du Nigeria.

Plusieurs enfants vivraient dans les mêmes conditions et la police de Kano appelle la population à collaborer, en dénonçant toute personne qui s’adonne à de telle pratique dans le pays.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *