Économie: la Plateforme Industrielle d’Adétikopé à l’école du modèle gabonais

Les responsables de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé toujours en construction, se préparent déjà à la mise en place d’un modèle…

Parredaction Catégorie Economie le 26 janvier 2021 Étiquettes : , , , , , , , , ,


Les responsables de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé toujours en construction, se préparent déjà à la mise en place d’un modèle administratif viable pour le projet. C’est dans cette optique que l’administrateur général de la plateforme, M. Idiola Sandah, a effectué un séjour d’immersion professionnelle au Gabon.

La Zone Économique à Régime Privilégié (Zerp) de Nkok, est un site industriel de 1390 hectares situé à près de 30 km à l’est de la capitale Libreville. C’est donc sur ces installations que le responsable de PIA a pris connaissance de l’expérience gabonaise durant deux semaines.

Plateforme Industrielle : Une expérience bénéfique

Cette immersion professionnelle de l’Autorité administrative de la Plateforme industrielle d’Adétikopé, a permis d’observer et d’apprendre sur la manière de faire du Gabon. « Sur décision de son excellence Faure Essozimna Gnassingbé et de son excellence Ali Bongo Odimba, une première délégation dont je fais partie est venue ici à Nkok pour visiter les installations industrielles et voir le modèle de réussite du Gabon », a déclaré Idiola Sandah, responsable togolais en charge de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA).

Accompagné par son homologue gabonais, le Togolais a pris connaissance du fonctionnement des 23 administrations de la Zerp. « Cette période d’immersion m’a beaucoup appris et j’ai réellement vu comment les services sont coordonnés au sein du guichet unique », a-t-il ajouté.

Il s’est aussi familiarisé avec les procédures et les missions de l’autorité administrative. « J’ai vu la collaboration qui existe entre l’autorité administrative et le partenaire GZES. Je pense qu’au jour d’aujourd’hui, j’ai reçu toutes les connaissances nécessaires qui nous permettront de mieux mettre en place l’autorité administrative de Plateforme Industrielle d’Adétikopé ». a indiqué M. Sandah.

Un modèle qui se démarque dans la sous-région

Le Gabon fait office d’exemple dans la sous-région par rapport à sa plateforme industrielle. En effet le Zerp de nkok est issue d’un partenariat public-privé entre l’État gabonais et l’entreprise singapourienne Olam International. Ceci s’est matérialisé à travers la constitution d’une entreprise privée d’économie mixte de droit gabonais. Grace à la superficie du site, une subdivision de trois zones a été faite, je cite : la zone industrielle, commerciale et résidentielle.

Ce modèle, qui fait déjà ses preuves, servira ainsi d’exemple pour le Togo qui est à l’aube du lancement de son site. « Si dans la sous-région ouest-africaine, je ne suis pas allé m’enquérir de l’expérience d’un autre pays, et que je me rends au Gabon, d’abord, c’est compte tenu des relations fraternelles qu’il y a entre les deux pays. C’est aussi compte tenu de la réussite de cette zone économique que nous sommes venus apprendre de l’expérience gabonaise », a signifié l’administrateur général.

Rappelons que Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) est un projet phare du Plan National de Développement (PND 2018-2022) notamment sur son axe 2. Les travaux de construction de cette infrastructure avaient commencé le 25 août 2020.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *